Changez d’état d’esprit MAINTENANT!

Changez d’état d’esprit MAINTENANT!

Le paysage économique ne cesse de changer, d’évoluer et de créer de nouvelles opportunités de business. Si vous voulez tirer votre épingle du jeu, vous n’avez pas d’autre choix que de vous réinventer pour vous démarquer de la concurrence et prendre une longueur d’avance. Au lieu de reproduire inlassablement ce que font la plupart de vos concurrents, pourquoi ne pas choisir une voie différente et inexploitée sur votre marché.

Le fitness, pour moi, suit exactement la même courbe que beaucoup d’autres marchés, comme l’hôtellerie ou la restauration par exemple. La segmentation du produit « fitness » ne cesse de s’amplifier. Nous sommes passés d’un service « tout compris » à une multitude de micromarchés qui permettent de répondre de manière individuelle à une clientèle de plus en plus exigeante. Nous voyons apparaître des salles low cost, des clubs exclusivement féminins, des centres dédiés à la préparation physique, du très haut de gamme ou encore des studios de personal training… Il suffit de s’y intéresser, de visiter les clubs, d’aller sur des salons pour s’en rendre compte.

Depuis plus de 15 ans, je me passionne pour ce marché fascinant et, paradoxalement, déconcertant. En effet, je reste persuadé que nous pouvons jouer un rôle majeur auprès des services de santé publique. Nous avons les moyens et les compétences de « changer la vie » de la plupart des gens. Notre industrie reste néanmoins fragile et se pose parfois les mauvaises questions…

Heureusement, les mentalités changent et certains professionnels ont une vision plus large de notre métier. J’ai aujourd’hui l’opportunité d’être en relation et de travailler avec des acteurs du fitness (nombreux clubs de sport, écoles de formation et coaches sportifs) dans des pays francophones comme la France, la Suisse, les DOM-TOM et la Belgique. L’approche et la volonté de chacun sont sensiblement les mêmes : réussir à développer un savoir-faire pour élever leur niveau de compétences et proposer ainsi un service différent.

Beaucoup de professionnels aspirent désormais à entreprendre et à créer une expérience inédite. J’aime appeler cela : « l’esprit d’initiative ». Cet état d’esprit, je le développe depuis plusieurs années maintenant et j’ai à cœur, aujourd’hui, de le partager autour de moi. L’entreprenariat est un monde qui fait souvent peur. Vous devez pourtant, à un moment donné, y faire face si vous voulez démarrer n’importe quel projet, idée ou entreprise. Cette boule à la gorge, c’est ce que j’ai ressenti quand j’ai démarré, il y a 15 mois, a.way, un centre d’entraînement basé sur la culture du functional training (www.a-way.fr).

L’idée, à travers ces quelques lignes, est de vous donner envie de démarrer votre projet quel qu’il soit. Les craintes, les peurs, les hésitations que vous rencontrez sûrement, je les connais et je les vis chaque jour. Les idées que je partage ici doivent vous aider, j’en suis persuadé, à passer à l’action et à vivre pleinement la vie dont vous avez toujours rêvé. Il serait dommage de ne pas saisir cette formidable opportunité…

Si je remonte plus de dix ans en arrière, je dois dire que trop d’a priori m’ont empêché de me développer comme je le souhaitais. Ce sont souvent des schémas mentaux négatifs qui nous empêchent d’accomplir ce que nous voulons vraiment. En étant conscient de cela, vous aurez une autre vision des choses et vous pourrez vous projeter dans ce qui vous tient réellement à cœur.

Voici les cinq plus grands freins que nous rencontrons lorsque nous voulons entreprendre. Rassurez-vous, tous ces obstacles peuvent être surmontés, c’est ce que j’ai fait pour créer ma propre entreprise.

  • Je me lance, MAIS je commencerai demain !
  • Je me lance, MAIS je n’ai pas envie de redescendre dans l’échelle sociale !
  • Je me lance, MAIS je ne suis pas riche !
  • Je me lance, MAIS je ne sais pas par où commencer !
  • Je me lance, MAIS je n’ai pas assez d’expériences, de compétences et de connaissances !

Voyons, à présent, ces cinq freins de manière un peu plus approfondie !

Je me lance, MAIS je commencerai demain !

Cette décision ne vous mènera à rien ! Si vous attendez le moment idéal pour vous lancer, sachez que vous ne le trouverez jamais ! Vous aurez toujours une excellente excuse pour ne pas agir et pour ne pas faire ce dont vous avez toujours rêvé. Au début de ma carrière, mon côté perfectionniste m’a écarté d’opportunités intéressantes car j’attendais toujours que les circonstances soient plus propices. Je pouvais attendre longtemps…

La procrastination est l’un des éléments les plus néfastes pour qui veut mener un projet. La règle d’or : ne jamais remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même. Savoir gérer son temps et ses priorités est fondamental si vous voulez passer à l’action. Avoir une vision forte, être passionné et vouloir aider les autres sont les clés du succès.

a.way a vu le jour grâce à des circonstances favorables certes, mais surtout parce qu’à un moment, j’ai décidé qu’il était temps de sauter le pas ! La société, l’économie, notre entourage, peu de situations encouragent à se lancer. Si personne n’est derrière nous, il faut une vraie détermination pour passer à l’action. Pour moi, les premières personnes qui m’ont vraiment poussé à créer a.way, ce sont mes clients que je côtoyais quand je travaillais dans un club de fitness.

Avoir un réseau – même petit – intéressé par ce que vous faites, est essentiel pour démarrer. Je ne remercierai jamais assez mes premiers athlètes, devenus des amis, qui ont permis de poser les bases de ce qu’est devenu a.way aujourd’hui.Donc lancez-vous MAINTENANT, sondez votre marché et améliorez sans cesse votre projet !

 Je me lance, MAIS je n’ai pas envie de redescendre dans l’échelle sociale !

Se lancer dans l’entreprenariat, c’est, à un moment donné, prendre des risques calculés. Personne n’a envie de perdre ce qu’il a dûment gagné depuis des années. La suite logique des choses, dans la sphère professionnelle, est d’évoluer, de changer de statut et de gagner davantage d’argent. C’est une évolution cohérente.Le changement fait peur à tout le monde. Une fois installés dans une situation, nous fonctionnons en pilotage automatique et nous rentrons dans une routine de vie qui nous contraint à accepter les choses telles qu’elles sont.

Pour moi, l’argent est important mais ce n’est pas ce qui conditionne ma vie de tous les jours. Ma motivation est profonde, elle découle de mes passions et du plaisir que j’ai tous les matins à me réveiller pour faire un métier qui me plaît.

Vous devez pouvoir vous demander concrètement ce que vous voulez faire de votre vie, et pas demain ou après-demain. Qu’est-ce qui vous exciterait vraiment et que vous pourriez faire pendant des heures, des années sans vous arrêter ? Vous avez la réponse en vous, donc trouvez-la MAINTENANT ! 

Je me lance, MAIS je ne suis pas riche !

L’argent peut être un frein si vous voulez créer une multinationale, construire un hôtel de luxe ou même acheter le football club de Barcelone. En revanche, pour développer une idée, vous avez simplement besoin d’une bonne stratégie et de persévérance.

Aujourd’hui, et encore plus avec la conjoncture actuelle, il est absolument nécessaire de maîtriser votre modèle économique. Votre projet doit être étudié, point par point, réfléchi et structuré pour réduire les risques au maximum. La règle que je me suis fixée à a.way : « Commencer petit et voir grand ! »

Avant de vouloir investir des sommes colossales dans votre idée (matériel, design, marketing…), pensez d’abord à satisfaire une cible de clients spécifiques. Car, si une tranche de la population est intéressée par votre service, alors vous pourrez progressivement améliorer votre concept.

Vous devez absolument vous attacher à apporter de la VALEUR à vos clients et éliminer tout ce qui est inutile. Restez focalisé sur une seule chose : vos CLIENTS ! En les comprenant parfaitement, vous améliorerez efficacement votre service. L’aspect financier ne doit pas vous arrêter ! Restez guidé par votre vision, et démarrez avec vos moyens MAINTENANT !

Je me lance, MAIS je ne sais pas où commencer !

Beaucoup de personnes ne réalisent pas leurs rêves tout simplement parce qu’ils se noient dans le détail qui engendre la complexité qui engendre la procrastination. Résultat : aucune initiative.

Démarrer n’est pas si compliqué. Il faut juste savoir passer à l’action ! Et pour y parvenir, voici trois concepts clés qui vous seront très utiles :

  • 1 : définissez votre objectif. À quoi bon commencer quelque chose si vous ne savez pas ce que vous voulez. a.way a pour vocation d’être le meilleur chemin pour exprimer son TALENT.
  • 2 : fixez-vous des objectifs cohérents et atteignables. Améliorer ses performances sans s’être au préalable fixé des objectifs est voué à l’échec. Le business suit cette même règle.
  • 3 : découpez vos objectifs en tâches faciles à réaliser. Plus vous rendrez une tâche simple, plus il vous sera facile de la réussir. a.way se construit jour après jour simplement parce que je me fixe des objectifs clairs, simples et réalisables.

Suivez cette voie… Vous êtes bientôt arrivé. 3, 2, 1… Prêt ? Partez MAINTENANT !

Je me lance, MAIS je n’ai pas assez d’expériences, de compétences et de connaissances !

Ne croyez pas qu’en ayant un doctorat en sciences de l’entraînement et un MBA dans une prestigieuse école de commerce, vous réussirez à démarrer plus rapidement. Steve Jobs ou Bill Gates, pour ne citer qu’eux, n’ont jamais terminé leur cursus universitaire et pourtant ils ont réussi à créer deux « petites » entreprises mondiales !

Je n’ai pas dit non plus que la connaissance se servait à rien, loin de là. Je pars du principe que nous sommes dans un cursus d’amélioration continue perpétuel. Je me rends compte, après plus de 13 années d’expérience, que plus on avance dans la connaissance moins on a l’impression d’en savoir. Notre champ d’application est tellement large que tout savoir nous prendrait plusieurs vies.

S’il vous manque des compétences, voici trois astuces pour pallier ce manque :

  • 1 : listez les connaissances dont vous avez besoin et que vous ne maîtrisez pas encore.
  • 2 : rencontrez des gens d’horizons différents et sachez vous entourer des bonnes personnes. C’est une condition essentielle pour développer votre esprit d’initiative et passer réellement à l’action.
  • 3 : rencontrez de réels experts et surtout apprenez de ceux qui ont déjà réussi. Dans le fitness aujourd’hui, tout le monde « a tout inventé, a tout fait et est champion du monde en tout ». Résultat, le taux de pénétration du fitness en France est d’environ 6 % alors que nos amis européens (Néerlandais ou Anglais, par exemple) sont à plus du double ! N’y aurait-il pas un problème ?

Pour avoir cet état d’esprit d’initiative, car c’est de cela dont il s’agit, vous devez faire face à vos peurs, gommer vos lacunes et dominer vos difficultés quotidiennes. Les professionnels que j’aide au quotidien sont souvent pétris de qualité et de bonnes intentions mais ils ne savent pas forcément les mettre en forme. Concentrez-vous sur les points que je viens d’exposer, cela va vous aider, j’en suis persuadé.

Si vous désirez des informations complémentaires, visitez mon site Le Coach des Coachs (www.andypoiron.com) ou envoyez un e-mail à jemelance@a-way.fr .

Tournez le dos au conformisme, changez d’état d’esprit et avancez MAINTENANT !