La méthode Pilates, un atout pour les clubs

La méthode Pilates, un atout pour les clubs

Le Pilates est une activité que l’on trouve aujourd’hui dans beaucoup de clubs : du cours ultra-sélect dans un studio haut de gamme au cours à plusieurs dizaines de personnes dans les gros centres de fitness. Sa pratique et son enseignement ont évolué avec la recherche, les progrès de la pédagogie, la mode, le marketing… devenus très populaires, les cours de Pilates prennent autant de formes qu’il y a de clubs… et on ne sait plus si c’est un cours de stretching, un cours d’abdos-fessiers, un cours de yoga… on entend parler de méthode classique, authentique… Les formations pour les professionnels vont de quelques centaines d’euros à plus de 7 000 euros. comment s’y retrouver ? Quelle stratégie adopter pour son propre club, pour ses clients, et pour son équipe ?

Qu’est ce que le pilates ?

À la base, la méthode Pilates se nomme la CONTROLOGY. Cette technique inventée par Joseph Pilates il y a plus de 100 ans, permet de renforcer le CORE, le qee, le centre… Bref, les muscles de la ceinture pelvienne qui aident au maintien du bassin et de la colonne lombaire. C’est un système d’entraînement avec une technique précise dans lequel les exercices se complètent les uns les autres. À raison d’une fois par semaine, l’entraînement de Pilates permet aux pratiquants d’être forts, en profondeur, de gagner en mobilité gestuelle (plus de souplesse, plus d’amplitude dans les mouvements de la vie quotidienne), et de corriger les déséquilibres posturaux. La “reprogrammation” des muscles profonds de l’abdomen fait qu’ils ont une meilleure digestion, un meilleur transit intestinal, dorment mieux, retrouvent un ventre plat, et voient leur posture s’embellir. Les douleurs liées à leur sédentarité quotidienne disparaissent au bout d’une dizaine de séances. Quant aux sportifs, ils constatent des progrès dans leur technique et une disparition de leurs blessures éventuelles. La pratique du Pilates, lorsqu’elle respecte un des principes de base de la méthode – à savoir la concentration –, aide les adeptes à se focaliser pendant la séance sur leur proprioception, leurs ressentis, et leur respiration. Canalisés pendant toute la séance sur ce qu’ils font, ils calment leur mental, ce qui aide véritablement à lutter contre le stress.

Quelles sont les contraintes liées à la mise en place des cours de Pilates dans vos clubs ?

La salle où se déroulent les cours doit être silencieuse. Difficile de faire une séance de Pilates dans un open space car les participants doivent se concentrer sur ce qu’ils font, et, pour les y aider, on privilégie le calme, et l’absence de musique. Il faut identifier les instructeurs/instructrices prêts à s’investir dans une formation longue et exigeante. Il faut aussi qu’ils soient mûrs pour enseigner la qualité, la progression, l’individualisation des exercices plutôt que la performance. Donner un cours de Pilates, c’est s’occuper des gens, il n’y a pas de place dans le format de ce cours pour l’entraînement individuel de l’instructeur/trice ! Cela signifie que les profs doivent pratiquer eux-mêmes, en dehors des séquences d’enseignements. Or, aujourd’hui, une tendance du fitness base toute la pédagogie sur la démonstration, la performance, la musique forte. Les instructeurs/trices ne sont pas toujours prêts à adopter une attitude et un enseignement radicalement différent pendant le cours de Pilates.

Des intérêts pour les clubs à proposer du pilages, plus nombreux que les contraintes

Aujourd’hui, la problématique des clubs est de fidéliser la clientèle. L’offre dans le fitness, de plus en plus variée et croissante, oblige les clubs à se spécialiser et à mieux définir leur produit. Proposer des cours de Pilates dans son club, c’est cibler une clientèle installée, établie dans la zone de chalandise qui cherche une bonne qualité de service. Proposer plusieurs cours de Pilates dans la semaine à l’heure du déjeuner, permet d’attirer une clientèle de bureau qui, rappelons-le, souffre à 70 % de pathologies liées au travail, les fameux “troubles musculo-squelettiques”. Les douleurs les plus fréquentes étant liées au dos, offrir du Pilates, c’est apporter une solution qui fonctionne pour endiguer ces maux. Il suffira de cibler quelques opérations de portes ouvertes ou de parrainage spécifiques aux entreprises alentour, et de communiquer auprès de la DRH ou du CE.

Offrir à la clientèle du matin une alternative à la gym douce ou à l’aquagym ?

Même si les personnes plus âgées ne sont pas trop adeptes du changement, elles apprécieront de découvrir une méthode qui leur permet de compléter leurs exercices d’entretien. Leur planning de la semaine sera donc un peu plus riche et varié. Satisfaire les clients en leur proposant une perspective de progression : commencer par ouvrir sur le planning des cours de Pilates. Au bout d’une année (ou de quelques mois en fonction du degré de fréquentation des clients), intituler ce même cours Pilates niveau 2 . En effet, la progression technique et physique des personnes venant régulièrement est rapide. Les clients apprécient ces résultats tangibles. Afin de ne pas les pénaliser par l’arrivée de nouvelles personnes, il faut ouvrir un cours niveau 1 pour accueillir les nouveaux inscrits.

Offrir aux salariés plus expérimentés, une perspective d’évolution de leur métier

Avec l’enseignement du Pilates, ils ont moins d’usure physique. Ils ont suffisamment d’expérience pour être en confiance dans l’assistance aux gens. Démarrer un cursus de formation, puis d’enseignement de la méthode Pilates, leur permet de sortir de leur routine, et de la lassitude qu’ils peuvent parfois ressentir dans l’animation des cours de la salle. Ils montent en compétences, acquièrent de nouvelles connaissances et améliorent leur pédagogie.

Est-ce nécessaire d’acquérir du matériel ?

La méthode Pilates pure se pratique avec un tapis de sol, et rien d’autre. Le petit matériel (magic circle, ballons, élastiques, ballons paille, Bosu® …) permet de diversifier la forme de la séance. Les gros équipements Pilates répondent à une vraie spécialisation dans la méthode. Ces machines spécifiques (reformer, cadillac, chair…) ont été conçues pour aider les pratiquants/tes à mieux faire les mouvements, et pour pouvoir permettre aux personnes souffrant de pathologies de pratiquer plus facilement qu’au sol. Pour un club, cela signifie qu’il faut y consacrer un lieu entier qui, pour être rentable, doit être suffisamment grand et équipé pour proposer des cours à quatre personnes minimum, en team training.

Pilates, yoga, des disciplines souvent associées

Joseph Pilates s’est inspiré de certains exercices du yoga pour mettre au point son système d’entraînement. Mais la finalité des deux disciplines n’est pas du tout la même. La pratique des Asanas (les postures) du yoga doit fortifier et assouplir le corps pour que celui-ci puisse rester en position du lotus, afin d’atteindre l’état méditatif. Mais dans l’enseignement, il est assez rare que l’enseignant assiste les pratiquants, il guide la pratique, de façon peu précise, les participants devant faire leur propre expérience. Les adeptes du Pilates qui pratiquent le yoga sauront comment se placer dans les postures pour ne pas se blesser, et comment engager leurs muscles profonds pour progresser dans les Asanas . Une vraie stratégie de suivi des clients serait de les inviter à commencer par une quinzaine de cours de Pilates pour, ensuite, pratiquer le yoga en toute sérénité.

Mettre en avant l’aspect prévention santé de la pratique du Pilates

Enfin, et surtout, nous sommes à l’aube d’une vraie collaboration entre les professionnels de la prévention santé et les pouvoirs publics. Certaines mutuelles allègent les cotisations des assurés qui pratiquent une activité physique : le Pilates est un atout incontournable dans la prévention des pathologies liées au stress, au vieillissement, et à la sédentarité.

Emma Delahaye

Coordinatrice pédagogique du DEUST  des métiers de la forme à l’UPEC (Université de Paris-Est Créteil) co-fondatrice et fondatrice Set Studio, personal trainer, instructrice Pilates et Ashtanga Vinyasa yoga. Consultante qualité, experte en formation initiale et continue des professionnels de la forme, ambassadrice Reebok et pour Zippy Guide.