L’appart : le fitness chic & cosy

L’appart : le fitness chic & cosy


Au premier regard, l’enseigne L’Appart ressemble à un club très select, pourtant « l’Appart est chic et cosy oui, mais pas sélectif pour autant », précise Patrick Mazerot, son créateur en 2007. Le chef d’entreprise, plutôt habitué des clubs généralistes – il achète le club Aloha en 1997 et crée Bodysculpt en 2000 – a lancé son enseigne cosy en tombant sous le charme d’un appartement dans le centre historique de Lyon. « Le lieu a inspiré la marque, explique-t-il. Il aurait pu s’appeler L’étage, ou Chez moi, car nous cherchions à l’époque un endroit intimiste. Nous avons tout conservé, corniches, moulures, parquets, cheminées et même une arche qui se retrouve aujourd’hui dans notre logo ». L’appart a très vite trouvé sa clientèle, « un public qui n’a jamais fait de sport, la voisine de palier, c’est eux que je suis allé chercher ». Un client qui s’entretient, qui décompresse, mais qui n’est pas un fondu de sport, qui pratique « une à deux fois par semaine, pas des squatteurs ». Et c’est tant mieux. aujourd’hui L’appart s’est transformé en cinq sites : Lyon Opéra, Lyon Bellecour, Lyon république, Villefranche-sursaône et Chalon-sur-saône. Patrick mazerot est propriétaire de cinq clubs L’Appart– Chalon et bientôt Vienne et Bourg-en-Bresse sont les trois premiers clubs franchisés. L’appart c’est un concept club à échelle humaine – 250 m2 à 800 m2 – fréquenté le matin par des seniors, entre 12 et 14 heures par les actifs qui font leur pause, mamans et étudiants l’après-midi, et les habitants du quartier viennent le soir. C’est pour s’adapter au mieux aux habitudes de sa clientèle que l’enseigne propose trois formules (matinée, tempo et privilège). Chaque abonnement comprend toutes les prestations, « il n’y a pas de sous produits » souligne le chef d’entreprise.

Une enseigne en plein développement
Patrick Mazerot a ouvert sa première franchise  il y a un an à Chalon, la deuxième à Vienne vient d’être signée et Bourg-en-Bresse le sera bientôt. ses objectifs de développement « ne sont pas quantitatifs, mais qualitatifs », il ne vise pas de chiffre, mais souhaite « construire un réseau de franchisés bâti sur des valeurs humaines, sur la passion du métier et sur la transparence ». Pas plus de dix franchises en 2012. Le petit « appart » de 250 m2 chic et cosy en centre-ville de Lyon est en train de devenir un véritable réseau qui bientôt couvrira tout le territoire…

Bodysculpt et l’Appart appartiennent à FITNESSEA:
La holding Fitnessea abrite les deux enseignes créées par Patrick Mazerot. Les deux marques Bodysculpt et L’appart sont déposées à l’INPI. Fitnessea est une société au capital de 1 334 000 € de 44 salariés à temps plein qui génère un chiffre d’affaires consolidé de 4 459 000 € annuels avec une progression de 20 % par an.

Un abonnement mensuel résiliable à tout moment :
« le Consommateur n’aime pas Être pris au piège, ça ne le rassure pas, ça l’inquiète » souligne Patrick Mazerot. Il a alors misé sur la sensation de liberté qu’il pouvait apporter à sa clientèle en lançant en 2006 l’abonnement mensuel. Un vrai pari : prélèvement automatique mensuel, résiliable à tout moment et dont le prix est garanti « à vie ». réussi puisqu’un an après sa mise en place, les abonnements se sont multipliés par deux. La liberté, on s’y attache…

Fiches d’identité des clubs L’Appart :
Lyon Bellecour
• 250 m2
• 22 postes cardio/18 postes muscu
• stand multifonctions
• Personnels : 2 conseillers sportifs/
2 consultants (conseillers clients/commerciaux)/1 hôtesse d’accueil

Lyon Opéra/République
• 350 m2 + 250 m2
• 36 postes cardio /26 postes muscu
• 3 conseillers sportifs/2 consultants (conseillers clients/commerciaux)/ 1 hôtesse d’accueil

Villefranche
• 750 m2
• 30 postes muscu/30 cardio/
15 muscu charges additives
• 2 conseillers sportifs/2 consultants (conseillers clients/commerciaux)/ 1 hôtesse d’accueil

Chalon (1er franchisé)
• 800 m2
• 15 postes cardio/25 guidés/
15 charge additive
• 3 salariés à plein temps
• Objectif : 275 000 euros la première année