Minceur : les français veulent etre coaches !

Le marché de la minceur doit profiter au secteur du coaching et du wellness. C’est en substance la conclusion d’une étude menée par le cabinet-conseil Xerfi- Precepta. Si les régimes et le coaching minceur ont été portés par une vague favorable au cours des dernières années, «ils sont devenus l’épicentre de l’ensemble des marchés de la minceur.

Plus que des techniques de régime en tant que telles, c’est surtout la notion de coaching qui fait désormais le lien entre les différents segments.»

Ainsi, les français sont davantage en recherche d’une prise en charge complète par un professionnel que d’une simple perte de poids.

A l’inverse, les compléments alimentaires minceur et les crèmes amincissantes (-30% en trois ans) ainsi que la diététique minceur (-27% depuis 2007) ont moins la cote auprès des français. Le marché global de la minceur s’est établi entre 2,6 et 3 milliards d’euros en 2011.

C’est une excellente nouvelle pour notre métier et nos activités de coaching…

www.xerfi.fr