Les professeurs de fitness sont sous-estimés !

Les professeurs de fitness sont sous-estimés !

L’industrie du fitness doit faire davantage pour les professeurs en augmentant les salaires et en investissant dans les entraînements selon Jean-Ann Marnoch, Instructor experience Director pour Les Mills UK.

Dans une interview pour le dernier numéro de Health Club Manangement, elle appelle les propriétaires des salles de sport à reconnaître la valeur des professeurs.

« Les professeurs de fitness ont le même salaire depuis maintenant 15 ans – si nous estimons vraiment le rôle qu’ils jouent sur la fréquentation en perpétuelle croissance en cours, cela aurait déjà changé à ce jour ».

« Je ne sais pas pourquoi l’industrie du fitness ne donne pas plus de valeur à la personne qui influe sur la bonne ou mauvaise expérience du client. »

Marnoch a rejoint Les Mills UK en 2013, chargée d’améliorer le programme d’entraînement. Elle a agrandi l’équipe d’entraînement de 35 à 100 salariés aujourd’hui. Les entraîneurs sont des coachs d’élite qui forment des professeurs partout au Royaume-Uni, en s’assurant qu’ils enseignent en respectant les normes internationales.

« Si vous regardez le plus grand nombre de clubs dans le monde, ils ont de grands studios, certains aussi grands que des gymnases, et ceux-ci sont ouverts dès 6h du matin jusqu’à 23h », dit-elle.

« Tout cela car ils investissent et engagent de bons professeurs. Ils se retrouvent avec une liste d’attente de personnes voulant s’inscrire dans leurs clubs et participer à leurs cours ».

www.leisureopportunities.co.uk

2 commentaires
  1. vaupre

    je suis gérant et prof depuis 26 ans, 12 heures par jours
    je suis instructeur les mills sur plusieurs concepts et je suis encore passionne a être au contacte perpétuel avec les adhérents je donne beaucoup de moi néanmoins je m aperçois que les nouveaux éducateurs n’on pas le même contacte et manquent beaucoup de connaissances physiologiques et de pratiques afin d’assurer les cours et les différentes taches d’un centre de remise en forme aucunes jugeotes…..
    depuis surtout que le diplôme et la formation a change ils l’achètent !!!! le meilleurs format est le bemf
    j’ai été 10 ans prof au creeps et 4 ans jury régional la formation c’est dégradé considérablement. revaloriser le salaire pas de problème pour des vrais coachs pas des animateur de colos a méditer

  2. IsaK

    A mediter c’est exactement cela !!
    Entièrement d’accord avec ces propos ! Diplôme acheté.. formations.. qui parfois laissent à desirer.. Nous sommes loin des formations BE !
    De l’exigence, de l’investissement personnel, de la modestie. aussi..!!!
    Après oui il faut rémunérer les coachs qui bossent bien et remplissent les salles.. Pour qu’ils restent au top et ne soient pas obligés d’avoir un boulot supplementaire en plus qui leur permet de vivre au quotidien.
    Enfin que les patrons de salle soient exigeants et équitables aussi.. il y a les profs qui fidelisent et ceux qui font semblant de bosser..sans véritable motivation ou formation de qualité..ne parlons pas de ceux qui ont de l’expérience.. et qui ont le même salaire que ceux qui débutent.. Loll .. Et bien d’autres choses.. Que de son côté le management laisse parfois à désirer.. Les bons coachs font vivre une structure alors reconnaissons les en les gratifiant aussi par un salaire correct.
    Donc pour moi il y a des choses à revoir pour les deux parties !! L’une dépend de l’autre et vice versa !!

Laisser un commentaire