2020, l’année la plus difficile pour Basic-Fit !

2020, l’année la plus difficile pour Basic-Fit !

René Moos, PDG du géant européen des clubs de santé Basic-Fit, a décrit l’année 2020 comme la plus difficile à laquelle le groupe a été confronté – mais reste positif quant aux perspectives de l’industrie du fitness.

« Nous avons commencé l’année en force, avec un nombre record d’ouvertures de clubs et d’adhérents. Cela a duré jusqu’à la mi-mars, lorsque nous avons été confrontés à la pandémie de COVID-19. En raison des mesures gouvernementales prises dans tous nos pays, nous avons été contraints de fermer temporairement tous nos clubs.

Après avoir rouvert les clubs au milieu de l’année 2020, vers la fin de l’année 2020, nous avons à nouveau été contraints de fermer temporairement des clubs en France, en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas. Nous avons terminé l’année 2020 avec un réseau total de 905 clubs, dont 851 ont été fermés. »

Comme pour tous les autres opérateurs de fitness, les fermetures ont eu un impact sévère sur l’activité de Basic-Fit.

Le chiffre d’affaires pour 2020 a chuté à 377 millions d’euros, contre 515 millions d’euros enregistrés en 2019, ce qui a conduit le groupe à déclarer une perte nette de 125,2 millions d’euros – une chute spectaculaire par rapport au bénéfice de 11 millions d’euros généré en 2019.

Il y a cependant eu une énorme augmentation du nombre de personnes utilisant ses services numériques.

Cela s’est traduit par un total de 7 millions d’entraînements réalisés via son appli Basic-Fit, contre 2 millions d’entraînements en 2019.

Malgré la perturbation des activités, Moos a déclaré que les perspectives restent positives une fois que les restrictions liées à la pandémie seront levées.

« La pandémie de COVID-19 a accru l’attention pour le fitness et le désir de mener un mode de vie plus actif et plus sain. Nous en avons vu les résultats une fois que nous avons pu rouvrir nos clubs en juin et juillet, où le nombre d’adhérents était beaucoup plus élevé qu’à la même période en 2019.

Nous avons offert à nos membres un lieu sûr pour faire de l’exercice et travailler leur forme physique en appliquant des protocoles d’hygiène stricts. Depuis la réouverture de nos clubs en juin, nous avons enregistré plus de 33 millions de visites dans nos clubs en 2020, sans un seul foyer de COVID-19 documenté.

Malgré la pandémie de COVID-19, les fermetures et les fermetures prolongées de clubs, nous restons confiants quant aux opportunités de croissance pour Basic-Fit. Les perspectives pourraient même être meilleures, car nous pensons qu’une fois la pandémie de COVID-19 maîtrisée dans nos pays, davantage de personnes feront attention à leur santé et à leur forme physique et s’inscriront dans un club de fitness ».

En annonçant les résultats annuels du groupe, M. Moos a également révélé que Basic-Fit avait ouvert 121 nouveaux clubs au cours de l’année, portant le réseau à 905 sites.

Malgré les nouvelles ouvertures, Basic-Fit a perdu environ 220 000 membres au cours de l’année – le nombre total d’adhésions passant de 2,22 millions en 2019 à 2 millions à la fin de 2020.

Au cours de l’année, Basic-Fit a également lancé une nouvelle émission d’actions, qui a valorisé l’entreprise à environ 1,334 milliard d’euros (capitalisation boursière).

Laisser un commentaire