Les différences générationnelles au travail

Les différences générationnelles au travail

Comment  gérer les différences générationnelles au travail ?

LE CHANGEMENT EST L’UNIQUE CONSTANTE
L’équipe avec ses comportements, ses attitudes, ses points de vue et les donne le ton dans l’entreprise. Chaque génération a ses propres valeurs qui renvoient à des évènements issus de leur époque. Et malgré les conflits  intergénérationnels, vient un moment où chaque génération apporte ses nouvelles idées, des points de vue nouveaux et une énergie revivifiante. Attardons-nous un moment sur les marqueurs de générations pour mieux comprendre les comportements adoptés par nos différents collaborateurs en fonction de leur âge. Inspirée du modèle américain, la classification suivante peut aussi s’appliquer à la société française.

Certains évènements historiques en France, comme Mai 68, ont eu un impact très important sur la société et les différentes générations.

> Les Radio Babies (les enfants de la radio) :
• Nés entre 1930 et 1945
• Génération qui a grandi avec la radio
• Des dirigeants politiques respectés
• Certains ont été soldats durant la seconde Guerre mondiale, d’autres ont fait la guerre de Corée
• Ils ont appris à épargner
• La sécurité de l’emploi était un must

> Les Baby Boomers :
• Nés entre 1946 et 1964
• La révolution sexuelle et l’apparition de la pilule contraceptive
• L’assassinat de JFK et de Martin Luther King.
• La Guerre du Vietnam, Nixon, les Beatles
• Génération considérée comme la plus éduquée
• Croyance dans l’American Dream

> Génération X :
• Nés entre 1965 et 1976
• Le taux de divorce parental le plus élevé, les deux parents travaillent
• Un cinéma unique, le développement de la télévision, des stars du rock qui rentrent dans l’Histoire, Reagan était président
• Une économie en récession, la menace d’une guerre nucléaire
• De nouvelles technologies émergentes : l’Internet et les répondeurs

> Les Millennials (enfants du millénaire, génération Y) :
• Nés entre 1977 et 1995
• Premières vagues de terrorisme, attentats dans les écoles
• Une des plus fortes croissances de l’économie mondiale
• Esprit d’entreprise, volonté de créer sa propre entreprise malgré un très jeune âge
• High-Tech, chaque ménage de cette génération a un ordinateur connecté 24h/24, 7J/7
• Conscience mondiale et esprit de tolérance

COMPRENDRE LES MEMBRES DE VOTRE ÉQUIPE
Chacune des quatre générations a ses propres valeurs, son propre comportement, ses forces et ses faiblesses. Par conséquent, chacune a une façon de se comporter qui lui est propre. Plutôt que d’essayer de forcer chacun à prendre sa place, il  est conseillé aux managers de tirer parti des qualités et des avantages que chaque collaborateur peut apporter. Ce qu’il faut savoir :

Les Radio Babies valorisent l’éthique de travail, le travail en équipe, sont particulièrement dévoués et s’attachent à résoudre les problèmes qui se présentent à eux. Ils mettent à disposition leur savoir et leur expérience et en attendent du respect en retour. Ils souhaitent garder leur poste à long terme et le changement ne leur fait pas peur.

Les Baby Boomers sont des employés loyaux qui aiment le travail en équipe. Ils aiment les défis et attendent une reconnaissance dans le travail, pour les choses qu’ils accomplissent. Souhaitant garder la « pôle position », ils valorisent la formation et prévoient de conserver leur poste pendant longtemps. En revanche, les baby boomers (parfois appelés la « génération Moi ») peuvent se révéler contradicteurs et n’accepter le changement que s’il correspond à leurs besoins et leurs intérêts personnels. Ils aiment l’interaction sociale au travail.

La Génération X dont le leitmotiv est l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée est celle qui a favorisé la mise en place du modèle de flexibilité du temps de travail. Ce sont de bons travailleurs, mais qui n’envisageront pas de passer la nuit au travail pour s’assurer d’arriver à un résultat. Ils valorisent la relation sociale, mais tendent au pessimisme lorsqu’ils se rendent compte que les objectifs de l’entreprise et les mesures
mises en œuvre ne profitent pas aux personnes qui composent la société. S’ils souhaitent êtres impliqués et informés des opérations au quotidien, ils considèrent souvent leurs supérieurs comme des mentors.

Le mérite est sans doute le mot le plus souvent associé aux Millennials en raison du feed-back constant qu’ils ont reçu de la part de leurs parents, de leurs professeurs et des technologies. Confiants, travailleurs acharnés
et rapides, ils attendent de la part de leurs employeurs de la reconnaissance et des possibilités de développement de carrière. Enfants de l’ère technologique, ils savent comment accéder et traiter la surabondance d’information qui est mise à leur disposition et sont des adeptes de la technologie sur le lieu de travail. Ils sont valorisés pour leur esprit d’entreprise et sont des sources précieuses d’information.

FAIRE LE PONT ENTRE LES GÉNÉRATIONS
Le secret d’une bonne gestion des différences générationnelles consiste à recruter les bonnes personnes et à savoir les retenir au sein de l’organisation. Les méthodes de recrutement doivent répondre aux attentes de chaque génération.

Pour attirer les Radio babies et les Baby boomers, vous devez recourir à un mélange de méthodes traditionnelles associées à des méthodes plus contemporaines. Le message que vous devez faire passer est : « nous valoriserons votre expérience et souhaitons bénéficier de votre expertise. » Ils souhaitent mettre à profit leur expérience et être reconnus pour leur savoirfaire. Ce sont de bons mentors. Les sociétés qui proposent des horaires de travail et des avantages flexibles encourageront la génération silencieuse à rester travailler, même une fois passé l’âge de retraite. Cela s’applique également aux baby boomers, qui eux en revanche demanderont
un bon salaire et à conserver leur titre.

Vous trouverez la Génération X dans les petites annonces en ligne, sur les sites des sociétés et sur les réseaux sociaux. Affectez- les à divers projets dans un environnement agréable sans micro-management. La génération X est à la recherche d’un environnement qui répond à ses besoins et ses préférences. Ils cherchent le bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, ils aiment prendre du plaisir à travailler, un bon salaire et des avantages attractifs.

Portez une attention toute particulière aux besoins des Millennials. Ils constituent actuellement la catégorie sociologique la plus importante en nombre des collaborateurs, ils sont donc en passe de constituer le  noyau dur du personnel des sociétés et vont donner le la durant les 30 prochaines décennies. De par leur attitude « En quoi cela peut-il me servir ? », ils veulent connaître en détail les responsabilités de leur poste et les possibilités réelles d’évolution pour eux au sein de la société. Ils aiment les défis, mais attendent en contrepartie des salaires compétitifs et des avantages attractifs et souhaitent qu’on reconnaisse les efforts qu’ils  accomplissent. Ils veulent des horaires de travail flexibles et préfèrent travailler « à distance » ; « sans fil » ou « mobiles » ils veulent être autorisés à travailler où bon leur plaise.

Cette génération s’exprime par ses vêtements, sa coiffure, ses tatous et son piercing. S’habiller « cool » au travail est un must. Les Millennials portent une importance toute particulière à se faire des amis au travail ou avec leurs supérieurs. Ils n’hésiteront pas à quitter la société si une autre leur propose des opportunités de carrière plus intéressantes ou leur permet de mettre leurs idées à exécution. Investissez dans leur développement si vous souhaitez les garder !

Quelques principes de base pour gérer les conflits intergénérationnels
Assurez-vous de toujours garantir le respect. Chaque génération souhaite être reconnue dans ses valeurs. Les feedbacks fournis de manière constructive fonctionnent pour chaque génération. Gravett et Thockmorton (Bridging the Generation Gap)1, recommandent de mettre en oeuvre les cinq points suivants :
• Toujours signaler quand un problème émerge
• Insister sur les aspects importants
• Dire clairement ce que l’on pense ou ce que l’on souhaite
• Reconnaître le point de vue de l’autre
• Éviter la tension dans les échanges

Donc, transformer le conflit en collaboration. Identifier le problème et engager toutes les personnes concernées à le résoudre ensemble

Yes They Can !

Nos quatre générations ont tout à fait les moyens de travailler ensemble en équipe malgré leurs différences. C’est en sachant mieux comment chacun fonctionne et réagit que le management peut éviter les malentendus et les conflits sur le lieu de travail. La communication est la règle : parler  ouvertement, en toute franchise et de manière régulière, mais n’oubliez pas également d’être à l’écoute des gens !

 

Fred Hoffman, Auteur du livre «An Expert’s Guide to Working Abroad in the International Fitness Industry». Consultant et Master Trainer pour le compte de sociétés telles que Reebok®, TRX®, BOSU® et Gliding®, il a formé des instructeurs dans près de 50 pays sur 6 continents. Auteur de nombreuses publications et membre du Conseil consultatif, Fred Hoffman a été désigné IDEA Fitness Instructor 2007 et est inscrit à l’International Who’s Who of Professionals depuis 2001.
fred@fredhoffman.com/