Fitness Challenges n°07 – Septembre 2013

Comment ne pas se poser cette question après tant d’années de tentatives et d’échecs à essayer de fédérer la profession du fitness et de la remise en forme pour que nous devenions vraiment représentatifs auprès des pouvoirs publics ?

Cela fait bientôt 15 ans que j’évolue sur ce marché et que je constate malheureusement qu’il y a, derrière chaque tentative de fédérer en groupement, fédération ou pseudosyndicat, avant tout, des personnes cherchant à tirer profit indirectement et personnellement de la position stratégique qu’elles pourraient obtenir !
Arrêtons les hypocrisies et reconnaissons une bonne fois pour toutes qu’en bons Français que nous sommes, ce qui compte c’est sa propre entreprise et ses propres intérêts…
L’intérêt général de la profession passe toujours au second plan !
Et pourtant il y a tant de chantiers à rénover (législation du travail, réglementation, normes…) et à commencer (TVA à 5,5 %, accord avec le ministère de la Santé…) ensemble.
Il n’y aura pas de réelle industrie du fitness en France sans que nous choisissions des personnes tournées vers l’avenir, intègres et qui acceptent de ne pas tirer profit de leurs
positions… mais de défendre, protéger et développer notre secteur…

[pullquote]Fitness Challenges Magazine ouvre ses colonnes à toutes les personnes de bonne volonté qui souhaitent faire part de leurs idées pour sauver le fitness en France…[/pullquote]

Nous avons l’énorme chance d’évoluer sur un marché dynamique et à très fort potentiel, ne gâchons pas cela et prenons notre avenir à bras-le-corps afin de décider
ensemble ce que sera le fitness demain !

Téléchargez la version PDF