Fitness Challenges – Février/mars 2018

Il n’y a plus de saisons ma bonne dame !

Périodicité oblige, nous n’avons pas encore eu l’occasion de vous présenter, à vous fidèles lecteurs, nos meilleurs vœux de santé et de réussite pour cette nouvelle année 2018 ! Voilà qui est fait, même si nous sommes aux premiers jours de février.

Que va nous réserver cette nouvelle année 2018 ?

du changement, encore et toujours, certainement !

notre dernière couverture mettait en lumière cmg Sports club et Vincent monnot, son P.-d.g. depuis un an. il nous expliquait sa vision et sa stratégie… or, une semaine après, il était remercié.

tout va peut-être trop vite ?

À force de développer sans cesse de nouveaux concepts d’entraînements, de nouveaux modèles de clubs, ne sommes-nous pas en train de perdre de vue l’essentiel, c’est-à-dire le client ? Et encore, s’il est client, c’est qu’il est abonné au club et

qu’il faut donc s’évertuer à le faire consommer régulièrement des activités nouvelles afin qu’il en retire un maximum de bénéfice pour espérer qu’il se réabonne !

alors que dire des prospects, eux qui ne poussent même pas la porte des clubs, eux qui méconnaissent notre métier, nos produits, nos services et qui s’imaginent savoir par le prisme des médias ? Que pensent-ils réellement d’un marché où une activité pousse l’autre parfois plus vite que le rythme des saisons ? Peut-être qu’ils imaginent que notre marché n’est que marketing et promotions commerciales ?

Pourquoi la génération z (celle qui zappe) serait-elle autre chose que le fruit d’une société qui s’accélère sans cesse et qui cultive la consommation Kleenex ?

on demande aux clubs d’adapter leurs offres à cette génération, alors que c’est la société et donc aussi un peu les clubs de fitness qui l’ont engendrée…

Voilà quelques réflexions qui devraient vous inciter à mettre un peu le pied sur le frein…

Bonne lecture, et pour la dernière fois,
c’est promis… très belle année 2018 à tous !

Pierre-Jacques Datcharry

Téléchargez la version PDF