COVID & variant Delta en Europe – Restrictions d’exploitation des clubs de fitness…

COVID & variant Delta en Europe – Restrictions d’exploitation des clubs de fitness…

L’augmentation des cas de COVID-19 en Europe oblige les gouvernements à appliquer des restrictions, ce qui a un impact sur certaines parties du marché de la santé et du fitness du continent.

Un certain nombre de pays restent totalement ouverts, notamment le Royaume-Uni, la Norvège, le Portugal, la Bosnie et la Macédoine.

La Belgique, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne et la Suède font partie de l’échelon suivant, avec des restrictions allant de la limitation de la capacité à des mesures de distanciation sociale et des contraintes d’horaires d’ouverture. Les Pays-Bas ont adopté un régime plus strict le dimanche 28 novembre, lorsqu’il a été demandé aux salles de sport de fermer entre 17 heures et 5 heures du matin pendant trois semaines.

Aux Pays-Bas, le nombre de personnes autorisées par espace intérieur est également limité, et une distance sociale de 1,5 m a été imposée.

En Allemagne, une « règle 3G » – abréviation de « geimpft, getestet and genesen », ce qui signifie que vous devez être « vacciné, testé ou guéri » pour être autorisé à utiliser la salle de sport – est en place dans tout le pays, avec des restrictions supplémentaires qui varient également d’un État à l’autre.

La 3G est alignée sur une directive européenne qui régit la circulation des personnes en période de COVID du point de vue des droits de l’homme.

En France, les clubs sont actuellement obligés de demander le Pass Sanitaire qui doit être présenté comme preuve d’un test COVID-19 négatif ou d’une vaccination. Le masque est à nouveau obligatoire mais en dehors de la pratique de l’exercice physique.

En Italie, une distance sociale de 2m doit être respectée et il faut également fournir un test COVID-19 négatif ou la preuve que le visiteur a été vacciné.

Au total, plus de 20 pays européens ont désormais introduit des laissez-passer de vaccination et/ou l’obligation pour les personnes souhaitant se rendre dans des clubs de santé de fournir une preuve de vaccination ou de guérison.

En Autriche, un verrouillage total a contraint tous les clubs de santé et les salles de sport à fermer complètement jusqu’au 13 décembre, date à laquelle la décision sera réexaminée.

Au Royaume-Uni, les changements apportés aux directives sur le port du masque sont entrés en vigueur le 30 novembre, obligeant les personnes à porter un masque dans toute une série de lieux, des magasins et supermarchés aux banques, agences de voyage, transports publics et pharmacies.

La décision aura également un impact sur l’industrie des spas, puisqu’elle concerne « les barbiers, les salons de coiffure, les studios de tatouage et de piercing, les salons de manucure et les centres de massage », mais les gymnases et les clubs de santé en sont exemptés pour le moment. La décision sera réexaminée dans trois semaines (20 décembre), à temps pour les vacances de Noël.