CQP Instructeur Fitness / Un diplôme cohérent pour révolutionner l’industrie

CQP Instructeur Fitness / Un diplôme cohérent pour révolutionner l’industrie

La profession du fitness avait besoin d’un diplôme créé pour et par le secteur, c’est chose faite grâce au travail mené par les partenaires sociaux de la branche du sport.

Le 3 juillet dernier, la Commission Professionnelle Consultative (CPC) du ministère des sports rendait un avis favorable à la création du Certificat de Qualification Professionnelle Instructeur Fitness (CQP). Objectif de ce nouveau diplôme : offrir des compétences professionnelles exigeantes en phase avec les attentes du marché, avec une formation d’une durée plus courte et à un prix moins élevé que celles existantes. Un diplôme riche, adapté et très attendu est né.

Une formation courte et pertinente face aux exigences du marché

Ce nouveau diplôme devrait permettre d’augmenter le nombre de candidats sur le marché du travail avec des profils plus adaptés aux exigences du métier. L’augmentation du nombre d’adhérents dans les clubs de fitness et le développement rapide des structures en France, ont en effet augmenté les besoins en recrutement, sur un marché déjà compliqué dans ce domaine : les employeurs peinent à trouver des candidats, souvent freinés par leur manque de qualification. Le bénéfice de ce diplôme est qu’il génère moins d’engagements sur la durée, favorisant l’accès à tout type de profil : des passionnés qui veulent faire du fitness leur métier en complément d’une autre activité professionnelle ou dans une logique de reconversion. Il y a une responsabilité dans la prise en charge sportive des gens, donc les contenus fondamentaux figurent bien entendu au programme des 265 heures de cours. Mais certaines choses qui étaient trop poussées ont été allégées, d’autres seront faites en e-learning, et certaines sont remplacées par d’autres, plus pratiques et utiles. Exemples : comprendre pourquoi il est difficile de fidéliser un client en salle de sport ; Comment mieux s’y prendre ? Savoir construire un business model, faire de la prospection et se vendre en tant que Personal Trainer, se former au functional training, au yoga, ou encore être capable d’enseigner correctement un ou des cours collectifs. Le but est d’optimiser l’employabilité des étudiants en les équipant de ce que les employeurs et leurs clients dans les salles recherchent. Ces sujets pourtant très importants n’étaient pas abordés dans tous les cursus officiels de base. C’est bien beau d’être calé en biomécanique et en physiologie, mais on n’utilise pas forcément beaucoup ces connaissances au quotidien avec les clients des clubs, ce qui amène souvent à une déconnexion totale entre les employeurs et les jeunes diplômés.

Un diplôme qui ouvre à la carte professionnelle

Guillaume Schroll, vice-président de FranceActive, vient rappeler la qualité de ce diplôme, contrôlé et validé par les professionnels du secteur. « Nous sommes très exigeants sur le niveau des étudiants en fin de cursus. Leur évaluation sera confiée à des commissions d’évaluations professionnelles composées d’employeurs et de coachs extérieurs au centre de formation, pour une meilleure appréciation des compétences acquises par les futures recrues. »

Un encouragement à la formation continue

La plupart des stagiaires qui sortent avec un diplôme d’État ont quelques réticences à approfondir leurs compétences en s’engageant dans des formations professionnelles. Ils estiment qu’ils ont déjà payé, se sont déjà formés, ont légalement le droit d’enseigner… Alors que dans ce métier plus qu’ailleurs, la formation continue est extrêmement importante pour se tenir à jour des nouvelles techniques d’entraînement et entretenir ses compétences. L’idée est de délivrer une base solide, le reste se développera dans le temps à travers la formation continue. Ce message sera clairement communiqué et constamment renforcé lors de ce cursus.

L’école JOBIFIT, un accompagnement sur mesure

Planet Fitness Group va ouvrir prochainement l’école JOBIFIT qui va se positionner pour être habilitée au CQP Instructeur Fitness. Les stagiaires auront ainsi le privilège d’être mis en lien avec nos 2 000 clients sur l’ensemble de nos marques, dont 1 500 chez Les Mills. Nous espérons ainsi pouvoir enfin réellement contribuer à résoudre le problème de recrutement pour nos partenaires, et pour le reste de l’industrie. Notre spécialité ayant toujours été la formation, nous avons de très bons intervenants avec des techniques d’enseignement et d’engagement reconnus qui pourront ainsi toucher un éventail plus large de personnes. Les premières formations auront lieu sur Aix-en-Provence sur notre campus de formation et sur Paris, aussi rapidement que l’accréditation au RNCP le permettra. Par la suite, il est envisagé de lancer d’autres sites, nous verrons en fonction de la demande.


Vanessa Jodar

CEO Planet Fitness Group