CrossFit : 10 ans, ça se fête !

CrossFit : 10 ans, ça se fête !

Nous y sommes. Cette année les premières salles affiliées à CrossFit vont signer leur 10e contrat d’affiliation : CrossFit Montpellier, CrossFit Toulouse, CrossFit Lyon, et les autres… Ces anniversaires se fêtent en pleine reprise de l’activité des salles dans des conditions sanitaires acceptables.

Cela fait donc dix ans cette année que le CrossFit est arrivé en France et a apporté avec lui la démocratisation des entraînements fonctionnels, constamment variés et effectués à haute intensité (intensité relative à chacun). Mais surtout, le CrossFit a remis le coach au centre de la salle de sport là où pendant des années les machines ont dominé. Le CrossFit a démocratisé et fait connaître au grand public : les automassages, la mobilité, l’haltérophilie, les kettlebells, et bien d’autres « ingrédients » qui composent la recette CrossFit. Il y a dix ans le CrossFit a dérangé, a été décrié comme une mode passagère dangereuse, une marque sans profondeur. Nous avons entendu beaucoup que ce sport n’avait rien inventé et qu’il s’agissait juste de marketing ou développement commercial. Dans ce cadre, les premiers affiliés ont fait un choix audacieux en faisant confiance à une équipe CrossFit HQ qui n’avait pas vraiment envie de faire de compromis sur la forme et le fond de l’affiliation.
Il a fallu voir de quelle manière la communauté française allait répondre à cette proposition différente, dans un monde sportif où l’associatif est la norme et où les entreprises – salle traditionnelle – avaient limité la présence du coach dans leur modèle économique.
Dix ans plus tard, les salles sont toujours plus nombreuses en France et dans le monde.

Le CrossFit continue à se remettre en question, à se structurer et s’améliorer, et donc à progresser. Il doit trouver les solutions pour expliquer sa différence et les atouts indéniables de la méthode. De nombreux articles ou commentaires abordent encore le sujet des dangers à la pratique des sports à haute intensité. Mais oublier l’importance capitale de la place du coach dans le suivi de la pratique. En France, nous avons vu l’explosion du nombre d’ouvertures : en dix ans, nous sommes passés de 10 à plus de 600 box. Le modèle a séduit de nombreux coachs ou entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans l’aventure de la création d’une communauté. Cette dernière prend d’ailleurs des formes bien différentes selon son owner.
D’ailleurs dans nos salles, nous prenons soin de nos membres de 3 ans (avec CrossFit kids) jusqu’à 73 ans par exemple chez CrossFit Montpellier et Castelnau-le-Lez.

Le sport pour tous, à n’importe quel âge, à partir du moment où l’envie et la motivation sont là. Nous nous posons régulièrement la question de savoir comment attirer et convaincre les publics plus âgés de venir nous rejoindre dans les salles, afin de lutter notamment contre les problèmes d’équilibre, le renforcement musculaire, la confiance en soi et les capacités d’aérobie.


En cette rentrée 2021, le CrossFit dans sa globalité, avec sa partie conseil en alimentation, apparaît comme une part de la solution aux problèmes de santé publique en s’attaquant directement aux maladies chroniques souvent cause de comorbidité dans la crise sanitaire actuelle.
Le guide gratuit du CrossFit Level 1 apparaît plus que jamais comme une base solide dans le milieu de la santé par le sport et l’alimentation, dix ans après son arrivée en France. Nous espérons maintenant que la crise sanitaire ne perturbe pas la rentrée de septembre 2021, qui apparaît comme capital pour la santé, cette fois, économique de nos activités. Les campagnes de communication nationale de la rentrée prévue par l’État doivent permettre de sensibiliser le public à cette problématique.
Nous sommes là, nous sommes prêts, dix ans après.

Benjamin Chevalier et Marvin Nauche, Santa Sport Club.

Laisser un commentaire