David Lloyd se lance dans les acquisitions et prévoit de créer 40 nouveaux clubs !

David Lloyd se lance dans les acquisitions et prévoit de créer 40 nouveaux clubs !

David Lloyd Leisure (DLL) a réorganisé son équipe dirigeante afin d’étendre son domaine par le biais d’acquisitions, après avoir constaté un rebond « remarquable » des niveaux d’adhésion depuis la réouverture de ses clubs plus tôt cette année.

Au sortir de la pandémie, de nombreuses entreprises se voient obligées de se séparer d’actifs pour maintenir à flot leurs activités principales. C’est l’occasion de procéder à des fusions et acquisitions comme nous n’en verrons probablement plus jamais au cours de notre vie professionnelle. DLL a donc une chance d’accélérer sa croissance – mais comme pour le rebond, cela demande des efforts et une clarté de la propriété.

« La vitesse du rebond a été stupéfiante », a déclaré Russel Barnes le PDG.

A la fin du mois de juillet, nous avions retrouvé le nombre de membres que nous avions avant la pandémie

Selon M. Barnes, le retour en force des membres, associé aux « opportunités immobilières créées par la pandémie », a conduit la société à mettre en place des plans d’expansion ambitieux.

Nous pensons qu’il y a de la place pour 30 à 40 autres clubs au Royaume-Uni et nous construirons environ deux nouveaux clubs par an, a-t-il déclaré.

Nous adopterons une approche multi-modèles pour réaliser cette croissance au Royaume-Uni.

Nous avons un modèle de club standard qui est en constante évolution, avec des sites au Royaume-Uni où ce modèle sera mis en œuvre au cours des prochaines années.

Pendant ce temps, notre modèle de « retrait spa » consiste à identifier les clubs existants où nous pouvons étendre notre présence. Et enfin, il y aura un modèle à plus petite empreinte qui nous aidera à pénétrer les marchés haut de gamme sur lesquels nous avons longtemps voulu être présents, mais où nous avons eu du mal à trouver le bon emplacement. »

Laisser un commentaire