Fitness et motivation digitale

Fitness et motivation digitale

– Pourquoi avez-vous choisi ce nom « Émilie se met au Fitness » ?

Je cherchais un nom qui serait une référence pour les personnes autour de moi, en se disant par exemple « moi aussi, je vais me mettre au fitness ». Je voulais un nom facile à retenir et qui suscite l’intérêt des internautes. Je voulais absolument éviter les noms basiques du type « Émi Fit » ou « Émilie Fitness » qui doivent sans doute déjà exister. Je voulais quelque chose de personnel et qui sort de l’ordinaire. Mon frère m’avait aidée à choisir, en me proposant différents noms. Ma page a été créée, d’ailleurs, lors de mes débuts dans le fitness. Le nom était donc une évidence et en accord avec le début de ma remise en forme !

ÂGE : 21 ans
POIDS : 52 kg
TAILLE : 1m61
TOUR DE HANCHE: 76 cm
NOMBRE DE POMPES MAXIMUM : 32
NOMBRE DE SQUATS MAXIMUM : Je ne sais pas, et je ne peux pas vous dire, j’ai des courbatures de mon LegDay d’hier !

– Que vous apporte votre partenariat avec Tibo Inshape ?

Je n’ai pas de partenariat avec Tibo Inshape, il n’est ni plus ni moins qu’un « bon pote », avec qui je partage la même passion. J’aime beaucoup ce qu’il fait, je suis d’ailleurs chacune de ses publications. Parfois, nous nous donnons nos avis sur ce que fait l’autre, c’est toujours très intéressant et enrichissant d’avoir l’opinion d’une personne qui fait la même chose que vous !

– Pourquoi avez-vous créé ce personnage ?

Un jour, tout bêtement, mon frère m’a parlé de l’idée de créer une page fitness, dans le but de se motiver entre pratiquantes de fitness. J’ai été impressionnée par la rapidité avec laquelle les gens se sont abonnés à ma page. Au début, je ne réalisais même pas ce qu’étaient tous ces followers. Ce, surtout, quand j’étais avec mon entourage et que mes amis me disaient qu’ils étaient surpris par le nombre de personnes qui me suivaient. J’ai commencé à recevoir des messages de filles qui me remerciaient de partager mes vidéos et astuces, et c’est là que j’ai pris conscience que ma page avait un réel intérêt pour les personnes qui me suivaient, elle les aidait, elle avait donc un but !

– Ou vous entraînez-vous et combien de fois par semaine?

Je m’entraîne dans une petite salle à côté de Lille, j’essaie de m’entraîner 6/7 par semaine.

– Vous entraînez-vous dehors ou dans une salle de sport ?

J’aime les deux, je préfère m’entraîner en salle, car il y a tout le matériel dont j’ai besoin, mais il m’arrive parfois de pratiquer des petits trainings en extérieur après un bon footing et j’adore ça !

– Plus de 116 000 likes sur Facebook. Comment vivez-vous cette popularité aujourd’hui ?

Je pense que je ne m’en rends pas vraiment compte pour le moment, quand je lis les messages de mes followers qui m’encouragent et me remercient de les avoir aidés à retrouver l’envie et la motivation à se mettre au sport. C’est à la limite d’avoir des papillons dans le ventre ! Je suis toujours vraiment contente et touchée de l’aide que je leur apporte. Je me dis que c’est sûrement ça ma plus belle récompense pour le travail que j’effectue sur cette page, le remerciement sincère et la motivation que j’arrive à transmettre juste par le biais de photos et vidéos !

– Pourquoi s’être lancée dans le fitness ?

Comme j’ai raconté il y a peu de temps à mes followers, je me suis mise au fitness après une rupture amoureuse, c’était une relation à laquelle je tenais énormément et, du jour au lendemain, j’avais cette sensation d’avoir tout perdu. Je me suis donc mise au fitness sérieusement (pas comme les autres fois ou on se dit c’est bon, on s’y met, et on repousse toujours au lendemain). Et j’ai commencé à ressentir le besoin d’y aller plus souvent, c’est mon corps et mon esprit qui me réclamaient leur « dose », c’est devenu comme une drogue ! Aujourd’hui, je me suis rendu compte que dans cette rupture je n’avais rien perdu, bien au contraire, j’ai tout gagné ! C’est ce que je cherche à partager aujourd’hui avec les personnes qui me suivent, leur montrer qu’à chaque problème, il y a une solution. Pour ma part elle se trouvait dans le sport. Pour la plupart de mes followers, je pense que le sport peut aider à sortir des problèmes quotidiens auxquels ils sont confrontés, même si ce n’est que pendant quelques heures.

– Souhaitez-vous en vivre plus tard ?

Mon grand rêve, et que j’espère un jour réaliser, serait de pouvoir créer ma propre association pour la protection des enfants maltraités. En parallèle à mes activités sportives, je suis étudiante, je suis une formation d’éducatrice spécialisée, je rentre en troisième et dernière année en septembre ! J’espère donc par le biais de cette page réussir à me faire un nom dans ce domaine, et réussir à en vivre plus tard, et, ainsi, me lancer dans mes projets de protection de l’enfance.

– Avez-vous des contrats avec des grandes marques qui vous permettraient de vivre de votre activité sur Internet ?

Non, pas pour le moment. Je suis sponsorisée par Fitness Boutique France et No Pain No Gain, mais cela n’est pas du tout suffisant pour en vivre, mais j’en suis déjà très contente !

– Faites-vous de la musculation traditionnelle ou du fonctional training, TRX, Kettle Bell ou du CrossFit ?

Pour le moment je pratique de la musculation traditionnelle en salle avec des poids. Mais pourquoi ne pas, par la suite, découvrir de nouvelles pratiques !

– Vous êtes une jolie fille. Pensez-vous que les gens vous suivent plus pour votre physique que vos conseils fitness ou bien pas du tout ?

Je pense que l’image que l’on reflète est importante, les gens vont préférer s’identifier à une personne qui a une bonne condition physique. Des beaux physiques, il en existe énormément, mais ça ne suffit pas pour que l’on s’attache à vous, qu’on ait envie de vous suivre, il faut que vous leur donniez une réelle raison ! Je pense que la plupart des personnes me suivent pour les petites vidéos et les conseils que j’essaie de publier régulièrement. C’est une manière pour eux de se sentir accompagnés, guidés.

11693025_10207350811714368_665892840_n