Forte croissance du marché de la prévention et la rééducation…

Le « chiffre d’affaires sur ordonnance » stagne. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de physiothérapeutes tablent sur le marché parallèle de la santé. Son volume – estimé en Allemagne, selon des études actualisées, entre 80 et 90 milliards d’euros – augmente depuis des années. Pour qui veut se lancer sur le marché et réussir, il est nécessaire de réfléchir comme un entrepreneur. Le besoin de s’informer sur les nouvelles formes de centres d’éducation physique et de modèles coopératifs de commercialisation est indispensable. Le salon FIBO est l’endroit idéal pour cela.

Avec près de 700 exposants dont plus de 160 entreprises proposant des appareils

d’éducation physique certifiés MPG, FIBO offre aujourd’hui la plus grande palette au monde d’appareils utilisés en physiothérapie. Cela concerne à la fois la rééducation, l’éducation physique préventive et aussi la thérapie par l’activité physique. Sous l’appellation FIBO MED, le salon réunit les exposants principalement concernés par ce secteur dans le hall 7. Y exposent à nouveau en 2015 des entreprises bien connues telles que Ergo-fit, five-Konzept, fle.xx, LMT, Ludwig Artzt, Schnell Trainingsgeräte ou proxomed avec des articles et des services pour le secteur de la santé. Outre les principaux acteurs de la filière du fitness, beaucoup de nouveaux exposants dans le domaine de la santé se sont inscrits sur FIBO 2015. Six mois avant le salon, le hall 7, « hall santé », affiche déjà complet.

Point de ralliement des physiothérapeutes
Les visiteurs de FIBO MED : les décideurs, les dirigeants et les investisseurs d’hôpitaux, de cabinets et de centres médicaux, de cabinets et de centres de physiothérapie, de centres de rééducation, de services médicaux en entreprise, des caisses d’assurance maladie ou des studios de fitness couvrent tous les secteurs de la santé. Au moins un visiteur professionnel sur six venant à FIBO exerce une profession dans le domaine de la santé.

En particulier, pour les physiothérapeutes, le salon est devenu un « must ». En 2014, environ 8 % des visiteurs professionnels de FIBO venaient d’un cabinet de physiothérapie. Parmi eux, Sven Haubert de Celle, une ville en Basse-Saxe. Ce kinésithérapeute exploite avec succès depuis des années „gesund & vital“ (santé & vitalité) et visite régulièrement FIBO. Il a depuis fondé une association de physiothérapeutes et de conseils en éducation et nutrition. Il travaille à l’« Institut pour le sport et la santé Celle ISG » avec compétence et approche pluridisciplinaire. Il coopère en plus avec deux studios de fitness. Il s’agit là d’une passerelle symptomatique de la nouvelle forme coopérative de développement commercial et d’ouverture de gamme des prestations.

Le programme de FIBO MED
Fitness et santé évoluent de plus en plus en symbiose. « Nous avons beaucoup fait afin de rendre visible cette évolution sur FIBO », comme le souligne Ralph Scholz, le commissaire général de FIBO. Un des exemples est le congrès FIBO MED dont la troisième édition aura lieu l’an prochain. Le congrès spécialisé et interdisciplinaire, organisé par MEDICA e.V. avec le soutien de la grande école des sports de Cologne et la société allemande pour la médecine du sport et de prévention (DGSP), rencontre un large écho ; tout comme la journée dite Physiotag organisée conjointement avec l’éditeurThieme et le FiHH – l’Institut de formation continue, ayant pour thème, la thérapie physio-sportive avec comme objectif, la santé. L’atelier BGM-Workshop, organisé par la fédération allemande des questions santé dans les entreprises, devrait lui aussi trouver un large public.

La santé est aussi l’objectif visé par les exploitants des clubs de sport

L’orientation renforcée de FIBO sur les thèmes de santé n’est pas seulement importante dans le secteur de la santé mais aussi pour les exploitants classiques de clubs de sport. Pour eux, ce sujet est prometteur d’avenir, comme le souligne, par exemple, Frank Böhme, PDG de Just Fit & INTERFIT : « l’objectif santé est de plus en plus important et c’est sur quoi je me concentre. L’échange avec les collègues pendant le salon est un must pour moi et ma deuxième société „BGM avec Interfit“. » Un jugement que partage aussi Anette Dureck, gérante d’Oase GmbH Health & Sports Club à Bochum : « FIBOmed place davantage notre profession sur le secteur de la santé. Les acteurs du marché et les offres étant de plus en plus diversifiées, une orientation plus axée sur la santé aide à se différencier de la concurrence. »

www.fibo.de