HealthCity se réorganise

HealthCity se réorganise

HealthCity c’est l’histoire de deux tennismen hollandais de haut niveau qui décident de s’orienter dans le monde du fitness. De quatre clubs implantés aux Pays-Bas, ils passent, en quelques années, à plus de 300 disséminés un peu partout en Europe (Pays-Bas, Benelux, Allemagne, Espagne, Italie, France).

Si la grande majorité a été créée de A à Z, une quarantaine a été rachetée à Fitness First, marque leader dans ce domaine, dont 11 dans l’Hexagone. Un succès qui s’explique certes par l’arrivée d’un nouvel investisseur dans les années 2000… Mais pas seulement. “Les dirigeants ont toujours refusé le système des franchises. Les clubs sont tous en nom propre. Ce choix est financièrement très lourd, d’où le côté spectaculaire de leur croissance, mais il est le garant d’une totale latitude et du contrôle de tout ce qui se passe entre les murs de chaque établissement”, commente Florian Diaz de Begar. Et le responsable marketing et communication du groupe de détailler le positionnement initial du groupe jusqu’à ces récentes années : “HealthCity s’est clairement positionné sur le très haut de gamme « all included ». Cours collectifs, accès aux machines, entrée au sauna et hammam, espace détente, conseils en nutrition… tout est compris dans l’abonnement.” Des prestations de luxe qui ont évidemment un coût estimé à mille euros l’année.

Basic Fit, le visage low cost de HealthCity

Pendant que HealthCity envahit le secteur du fitness haut de gamme, d’autres proposent des prix mini à leurs adhérents. C’est notamment le cas d’Amazonia, Fitness Park by Moving, Neoness… qui ont augmenté leur part de marché ; part qu’elles devront probablement bientôt partager avec HealthCity si l’on en croit Florian Diaz de Begar. “Le low cost est en train d’exploser, y compris en France. Nous ne pouvions pas rester les bras croisés !” Les trois associés ont donc créé, il y a quatre ans, une nouvelle enseigne destinée aux petits budgets : Basic Fit. Depuis, un nouvel associé a rejoint ce trio dans l’objectif de peupler l’Hexagone avec une cinquantaine de clubs un peu partout sur le territoire.

Nous ambitionnons de devenir la première chaîne française de fitness intégrée sur le marché du low cost. Idéalement, nous voudrions accueillir 7 000 adhérents par club”, illustre le responsable marketing avant d’ajouter que les dirigeants se donnent trois ans pour y parvenir. En attendant l’ouverture de ces nouveaux espaces, quatre clubs auparavant sous enseigne HealthCity, sont en train d’être transformés en centres Basic Fit (cf. encadré). Si les hammams et saunas vont être supprimés (seuls les centres HealthCity en sont pourvus), de nouvelles couleurs apparaîtront sur les murs, et de grands écrans posés pour suivre des cours virtuels en dehors des plages de cours dispensés par les coaches. “Nous nous situons sur le marché du low cost par les prix attractifs de nos abonnements (cf. encadré), mais pas par l’équipement que nous proposons à notre clientèle”, insiste F. Diaz de Begar. Les appareils de cardio- training et de musculation proviennent tous de chez Matrix, l’un des principaux équipementiers. Elles sont par ailleurs très récentes, puisque le parc a été entièrement rénové il y a un an et demi. Le club de Courbevoie (92), sera le premier à ouvrir directement sous l’enseigne Basic Fit (octobre 2014). Cet espace de 2 000 m2 sera équipé de machines rutilantes qui n’ont encore jamais servi.

healthcity

Et pendant ce temps-là…

Vous auriez tort de croire que nous délaissons HealthCity au profit de Basic Fit au motif que seul le low cost a le vent en poupe. Nous n’excluons pas d’ouvrir de nouveaux clubs haut de gamme si nous trouvons l’emplacement et les locaux idoines”, poursuit le collaborateur. En attendant de trouver la perle rare (entendre un lieu et un bâtiment suffisamment prestigieux pour accueillir une clientèle aisée), les investisseurs ont décidé de faire monter encore en gamme leurs six clubs. La stratégie ? Augmenter la qualité du service et de l’enseignement, prêter une attention plus grande aux activités fitness en proposant notamment de nouveaux cours (Piloxing et R’Lace pour ne citer qu’eux), et mettre en place un partenariat avec Puma et le magasin Intersport de Paris Rivoli. “Nos coaches et clients ont des réductions sur les produits Puma dans ce magasin, et les produits de cette grande marque seront présentés dans nos clubs que nous mettons d’ailleurs à disposition pour leurs shootings photo. Enfin, nous allons organiser des soirées et événements communs pour faire connaître HealthCity, mais aussi les produits Puma dans le fitness. C’est une collaboration gagnante-gagnante”, conclut-il.

HealthCity, une grande communauté d’amis !

Fédérer une communauté est une démarche aujourd’hui incontournable pour toute entreprise commerciale. Healthcity l’a bien compris : si l’enseigne possède une page Facebook, chacun de ses clubs aussi. On y trouve des informations sur les activités et animations, des photos, le rappel du planning des cours, des conseils diététiques (primal foods), et des choses bien plus originales comme “Aidez-moi à me motiver !”

6 clubs HealthCity

> Boulogne (92) (club premium)

> Paris 15e – La Motte-Picquet (club premium)

> Paris 16e – La fontaine (club premium)

> Paris 17e – Ternes (club premium)

> Paris 5e – Saint-Germain-des-Prés (club premium)

> Paris 8e – Champs-élysées (club premium)

hc

… Et des enseignes Basic Fit qui font des petits !

Basic Fit compte actuellement six clubs dont deux à bordeaux (33), un à Pau (64), un à Courbevoie (92) (ouverture octobre 2014), et deux à paris dans le 12e arrondissement.

Encore sous enseigne HealthCity, les clubs de Sainte-Geneviève-des-Bois (91), Fresnes (94), La Celle-Saint-Cloud (78) et Nantes – Saint-Herblain (44), vont, quant à eux, basculer d’ici février 2015 sous celle de Basic Fit. Dans les années à venir, une cinquantaine de nouveaux clubs devraient ouvrir.

Les tarifs
Alors que HealthCity se positionne sur le terrain du haut de gamme avec une fourchette de prix allant de 78 à 86 €/mois, Basic Fit propose deux formules (avec ou sans cours collectifs). L’adhérent peut décider de payer en une fois ou par prélèvement. Les tarifs débutent à partir de 19,95 €/mois.

33 000

C’est le nombre actuel d’adhérents, tous clubs confondus (HealthCity/Basic Fit).

Plus d’informations sur HealthCity

et sur Basic Fit