Le CQP, un diplôme de branche !

Le CQP, un diplôme de branche !

Le CQP désigne un Certificat de Qualification Professionnelle, ces titres sont créés par les branches pour répondre à des besoins de formation identifiés. Dans le cas du fitness, c’est la branche du sport qui réunit les partenaires sociaux avec un collège salarié et un collège employeur. Depuis deux ans, FranceActive siège dans ces instances dans le cadre d’un accord avec le CNEA (Conseil National des Employeurs d’Avenir). Les premières démarches ont eu lieu au cours de l’été 2018. Le processus de création d’un CQP répond à des règles strictes dont la branche est garante. C’est ainsi que le 16 mai 2019, après un travail de longue haleine, le CQP Instructeur Fitness a été voté favorablement par les partenaires sociaux.

Le rôle du Ministère des Sports

La profession d’éducateur sportif étant réglementée, toute création de diplômes, mettant en jeu du face à face pédagogique, doit passer par un avis de conformité du Ministère des Sports. La CPC (Commission Professionnelle Consultative) des métiers du sport se réunissait le 3 juillet dernier, cette dernière a donné un avis favorable à la création du CQP Instructeur Fitness. Désormais, pour que le titre soit officiel et que les premières formations puissent être lancées, il faut attendre son inscription au RNCP (Répertoire National des Compétences Professionnelles).

La méthode utilisée pour concevoir ce CQP

Pour que ce nouveau diplôme corresponde au mieux aux attentes des professionnels, une commission de travail a été créée, avec un responsable pour chaque organisation, Romain Prevedello pour la FNDF et Guillaume Schroll pour FranceActive. Des réunions ont eu lieu avec des représentants du fitness dans sa pluralité (Salles indépendantes, réseaux de franchise, coachs, formateurs et organismes de formation). Les échanges ont permis d’aboutir à des choix consensuels avec une équation de départ à respecter : donner les compétences professionnelles de base du fitness avec une formation plus courte et moins onéreuse que dans les schémas existants. Guillaume Schroll résume la situation ainsi : « nous souhaitons stimuler de nouvelles pratiques dans les formations avec des contenus moins descendants qui laissent aussi toute sa place au travail personnel de l’apprenant, en tout cas au vu de ce que nous avons conçu, les exigences seront au rendez-vous ! ».

Le CQP Instructeur Fitness en pratique

Ce nouveau diplôme est décliné en deux options répondant à l’ensemble des fonctions de base d’un coach de fitness. La première option se consacre aux cours collectifs alors que la deuxième concernera la musculation et le personal training. Chacune de ces deux options totalisera 415 heures de formation, dont 265 heures en organisme de formation et 150 heures d’applications professionnelles. Mais il sera possible de passer les deux options simultanément pour un volume total de 690 heures, dont 440 heures en organisme de formation et 250 heures d’applications professionnelles. Ainsi, les cursus les plus courts pour une seule option pourront être organisés sur trois mois, alors que pour passer les deux options ensemble, il faudra compter au minimum cinq mois. Toutefois, dans le cadre des demandes d’habilitations, les organismes de formation pourront proposer des durées plus longues en fonction du contexte particulier de la formation.

Une formation accessible, mais exigeante

Le CQP Instructeur Fitness porte en lui un objectif  ambitieux d’alimenter de façon plus importante le marché de l’emploi dans le secteur du fitness. À l’heure actuelle, les formations proposées sont longues et onéreuses (au moins un an pour un coût entre 6000 et 8000€), ceci est un frein majeur pour nombre de candidats. Le CQP Instructeur Fitness devrait coûter entre 2500€ et 3200€ pour une option selon les organismes de formation. Pour la double option, il faudra compter entre 4000€ et 5200€. Pour avoir le droit de proposer cette formation, les organismes devront être accrédités et habilités par FranceActive et la FNDF en fonction d’un cahier des charges strict et exigeant. L’exigence sera aussi présente à l’entrée en formation avec des tests de sélection demandant une pratique confirmée dans la ou les options choisies. Enfin, les évaluations permettant de valider le diplôme seront visées par des commissions d’évaluations professionnelles en sus de l’organisme de formation. Ce seront donc trois personnes qui jugeront des compétences « cœur de métier », un formateur, un coach professionnel et un employeur. Une nouvelle page va s’écrire pour le secteur du fitness en France !

Pour plus d’information sur le CQP Instructeur Fitness : contact@cqp-fitness.fr

1 commentaire
  1. Benito

    Quelles différences avec le BP JEPS a peine réformé ? Avant de créer des diplômes plus accessibles il vaudrais mieux créer des formations plus complète ! Je pense à l’aspect communication, comptable, création d’entreprise absolument pas abordé lors de formation

Les commentaires sont fermés.