Le retour de sport spécialement conçue pour les femmes…

Après le succès de son premier site à Whitefield, Total Fitness lance une salle de sport spécialement conçue pour les femmes à Wilmslow.

Le concept a été testé en utilisant une partie du club de Whitefield qui a été convertie en salle de sport pour femmes, mais le deuxième site sera construit spécialement. Le nouveau club de 4 500 m² comprendra des machines cardio, une zone de musculation, des cours collectifs et une zone de récupération.

Kerry Curtis, directeur du développement de la marque chez Total Fitness, explique que l’entreprise répond aux besoins des consommateurs : « Ces dernières années, nous avons constaté une augmentation de la demande de salles de sport réservées aux femmes parmi nos membres. Des études ont montré qu’au Royaume-Uni, une femme sur trois ne fait pas d’exercice en raison d’un manque de confiance et que deux femmes sur cinq évitent les salles de sport parce qu’elles craignent d’être intimidées ou harcelées. Nous devons reconnaître ces défis et aider davantage de femmes à obtenir la santé et la forme physique qu’elles méritent.

Le concept s’est appuyé sur une étude menée auprès de 3 800 femmes et sur 150 entretiens approfondis, afin de connaître l’attitude des femmes à l’égard de la remise en forme et l’offre actuelle des clubs de santé. Les principaux enseignements ont été pris en compte, notamment en veillant à ce que l’espace de remise en forme offre un entraînement homogène, réponde à des besoins changeants et élimine les sentiments d’intimidation.

En intégrant ces conclusions dans sa conception, Total Fitness a donné à ses membres le choix de s’entraîner ou non avec un miroir, l’accès à des équipements adaptés à différentes capacités et a donné la priorité au confort, à la lumière naturelle et à l’intimité.

La formation du personnel a également été améliorée, de sorte que les équipes de fitness sont habilitées à guider les femmes à toutes les étapes clés de la vie. La gamme de contenus éducatifs et de séances d’entraînement numériques a également été élargie.

Sophie Lawler, PDG de Total Fitness, déclare : « Pendant la majeure partie de ma carrière et de mon parcours dans le domaine du fitness, j’ai pensé qu’il fallait privilégier les approches unisexes. Je partais du principe que la similitude renforcerait l’autonomie. Mais, comme je l’ai appris au cours des dernières années de ma carrière, le fait de sortir de la similitude et de s’appuyer sur le caractère unique d’être une femme au quotidien a été la clé pour se sentir à l’aise et améliorer ses performances. En appliquant ce principe aux salles de sport et en écoutant les besoins de milliers de femmes, j’ai compris que nous devrions défendre les salles de sport pour les femmes afin d’honorer les différences fondamentales.

« Je comprends et j’apprécie que 100 % des femmes ne veuillent pas d’un espace dédié, et que tout le monde ne soit pas sensible à ce besoin. Mais pour celles qui le souhaitent, nous sommes fiers d’offrir un espace conçu pour renforcer la confiance et le confort pendant l’entraînement. Cette approche fait défaut dans le secteur et nous avons laissé tomber les femmes. Nous nous engageons à résoudre ce problème du mieux que nous pouvons et aussi longtemps que nos clients nous le demanderont.

Répondant également aux besoins d’entraînement spécifiques des femmes, aux Pays-Bas, Urban Gym Group a confirmé qu’il allait déployer sa zone réservée aux femmes, Gaia, dans plusieurs de ses salles de sport Trainmore.