Le Sport, le confinement et après ?

Le Sport, le confinement et après ?

45 % des Français ont découvert pendant le confinement qu’il était facile de faire du sport à la maison !

Urban Sports Club, leader de l’abonnement sportif flexible en Europe, a souhaité se pencher sur ces sportifs et néo sportifs, dont les habitudes ont été bouleversées et qui ont opéré une nouvelle façon d’appréhender la pratique sportive : plus digitalisée, mais tout aussi importante.

LE SPORT PENDANT LE CONFINEMENT
Top 3 des sports pratiqués pendant le confinement :

 

 

 

 

 

 

Si le running est habituellement le sport numéro 1 dans le cœur des Français pour la pratique individuelle, forcément avec le confinement ce sont des sports plus indoor qui ont primé.
Et dans le duo yoga / fitness, c’est le fitness qui gagne. Quand on sait que les Français ont pris en moyenne 2,5 kilos pendant le confinement, il fallait pondérer !

Sport en confinement : top 4 des supports utilisés

 

 

 

 

 

Le monde du sport a été particulièrement agile et à l’écoute des besoins des Français pendant le confinement. Faire du sport a été facilité par la multitude d’offres en ligne. On remarque que les supports préférés des Français sont un mix entre cours dispensé de façon unilatérale et cours interactifs où profs et élèves pouvaient interagir.

Top 3 des raisons de faire du sport en confinement

 

 

 

 

 

 

Les freins liés à la pratique du sport à la maison ont été totalement levés par le confinement. Et forcément dans cette période propice au stress, près de 50 % des Français envisageait le sport comme un moyen d’alléger l’angoisse.

LE SPORT APRES LE CONFINEMENT
Top 3 des avantages de la digitalisation des salles de sport

 

 

 

 

 

 

50 % des Français estiment que la technologie a un rôle très important à jouer dans l’avenir des salles de sport.
Et durant le confinement, les salles de sport et les applications, ont opéré un virage à 360° incroyable !

Marine Desbans,DG France :
Urban Sports Club“Durant le confinement, le secteur a avancé en quelques semaines, une digitalisation qui aurait pris bien plus de temps en dehors de ce contexte si particulier. C’est un point ultra positif, qui va rallier les sportifs et non sportifs, et va multiplier les opportunités pour le secteur.
Aujourd’hui 77 % des Français plébiscitent un accès à des cours en salle, des cours en extérieur et des cours en ligne”.

Laisser un commentaire