Le sport sans avis medical ?

Le sport sans avis medical ?

Pour développer la pratique sportive, le ministère des Sports envisage de supprimer le recours systématique au certificat médical annuel.

La ministre des Sports, Valérie Fourneyron vient de déclarer, « une de mes priorités est de faire du sport un outil de santé publique, ce que je traduis souvent par le slogan : Le sport, plutôt qu’une longue liste de médicaments». L’idée, ici est de lever un maximum de freins à la pratique de premier niveau. Cette réflexion va être traduite dan la loi de modernisation du sport que présentera le ministère en 2014. Le certificat médical ne va pas disparaître mais les 15,5 millions de Français concernés ne seront plus obligés d’aller chez le médecin tous les ans. L’idée serait de s’inspirer sur les modèles anglo-saxons et de s’y rendre tous les deux ans, durant l’enfance, pour faire du sport en tant que loisir. Pour les adultes de moins de 40 ans, il sera valable cinq ans. Un traitement spécifique étant réservé aux sportifs de haut niveau et aux disciplines « à risque » comme la plongée.

Le certificat médical de non-contre-indication à la pratique sportive évolue donc lui aussi !