Les clubs au Royaume-Uni réclament une baisse de TVA !

Les clubs au Royaume-Uni réclament une baisse de TVA !

Un soutien financier et des mesures réglementaires plus importants sont nécessaires pour le secteur de l’activité physique

Les gymnases, les installations sportives et les centres de loisirs du Royaume-Uni ont été contraints de fermer leurs portes en raison des derniers confinements.

Les mois de janvier et février sont traditionnellement une période vitale pour les clubs, car les gens cherchent à commencer l’année avec de bonnes résolutions et un programme de remise en forme.

Parmi les mesures souhaitées par UKACTIVE figurent un changement de régime de TVA et la garantie que les taux d’intérêt des entreprises soient suspendus au-delà de l’échéance actuelle de mars 2021.

« Notre secteur a besoin d’un remboursement de la TVA, d’une prolongation de l’exonération du taux d’imposition des entreprises pour les fournisseurs d’activités physiques et de loisirs au-delà de mars 2021, et d’un soutien financier aux opérateurs pour les loyers rétroactifs qui seront dus une fois le moratoire terminé », a déclaré Huw Edwards, PDG de ukactive.

Les opérateurs publics et privés de l’activité physique et des loisirs auront besoin d’un soutien financier et réglementaire beaucoup plus important et adapté pour leur reprise, en particulier à la lumière du dernier confinement national, qui intervient au pire moment pour les salles de sport et les installations de loisirs qui dépendent du commerce de janvier.

Les gymnases et les centres de loisirs de tout le Royaume-Uni trouveront qu’il n’est pas viable de fonctionner avec un revenu nul avec ce financement limité. Les mesures actuelles ne vont pas assez loin, et comme la durée du confinement n’est pas encore déterminée, il est impossible de prévoir quand les revenus recommenceront à rentrer.