Les français et les régimes !

Les français et les régimes !

PasseportSanté.net dévoile les résultats de sa grande enquête menée en Mars 2014 auprès de ses lecteurs. Cette première analyse révèle le comportement des Français* vis-à-vis des régimes amaigrissants.

Les Français, grands adeptes des régimes

passeportSante

79% des Français affirment avoir déjà fait un régime pour perdre du poids et 44% pensent en refaire un au printemps-été 2014.

Des Français persévérants et motivés face au régime

En moyenne, pour 42% des Français, le régime a duré entre un et six mois, pour 29% plus d’un an et 24% révèlent qu’ils ont tenu leur régime seulement pendant moins d’un mois.

Pour 52% des Français, entamer un régime était une démarche personnelle et n’incluait pas l’intervention d’un professionnel de santé tel qu’un diététicien, un médecin généraliste ou un nutritionniste. En revanche, même si les répondants n’étaient pas suivis par un professionnel de santé, on constate qu’ils ont su persévérer et garder la motivation dans la poursuite de leur régime.

Chiffres clés

11% des sondés se sont fait aidés par un médecin généraliste.
16% ont fait appel à un nutritionniste/diététicien.
5% se sont fait aider par d’autres professionnels de la santé comme un naturopathe.

Des différences selon le sexe et l’âge ?

70,3% des femmes interrogées ont déjà effectué un régime contre seulement 8,7% d’hommes. Les régimes semblent avoir beaucoup plus d’impact sur les femmes que sur les hommes. L’image de la femme véhiculée par les médias est très stricte : pour être belle et attirante, il faudrait avant tout que la femme soit mince. L’obsession de la minceur est omniprésente, surtout à l’approche de l’été. Ce diktat de la minceur contribuerait pourtant à entretenir le mal-être de certaines femmes qui vont parfois jusqu’à mettre leur santé en danger pour mincir.

Chiffre clé

76% des sondés pensent qu’un régime seul ne suffit pas à perdre du poids.

* L’enquête a été menée en ligne auprès de 1600 personnes âgées de 25 à 80 ans afin d’étudier les pratiques nutritionnelles des Français.