Les revenus des clubs de fitness européens ont chuté d’un tiers en 2020 !

Les revenus des clubs de fitness européens ont chuté d’un tiers en 2020 !

Le nombre d’adhésions actives dans l’ensemble des clubs de santé européens a chuté d’environ 10 millions – soit 15,4 % – au cours de 2020, année définie par la pandémie.

Les clubs, studios et salles de sport du continent comptaient un total de 54,8 millions de membres en décembre 2020 – une baisse significative par rapport aux 64,8 millions de membres de 2019.

Ces chiffres proviennent du rapport sur le marché européen de la santé et du fitness, compilé par Deloitte et publié aujourd’hui (23 juin) par EuropeActive.

Le rapport montre également que les revenus ont diminué de près d’un tiers (32,9 %), passant du niveau record de 28,2 milliards d’euros en 2019 à 18,9 milliards d’euros en 2020. Les 15 premiers opérateurs européens de fitness ont réalisé des revenus totaux de 2,6 milliards d’euros en 2020.

Le nombre total de clubs de fitness a diminué de 1,4 % pour atteindre 62 775 – un chiffre relativement faible, si l’on considère que les fermetures dues à la pandémie ont obligé les clubs à fermer – dans certains cas – entre 40 et 50 % de leurs jours d’activité.

Parmi les autres conclusions clés du rapport, on note que la confiance des investisseurs dans les futures opportunités de croissance du secteur du fitness reste élevée.

En témoignent les sommes importantes investies au cours de l’année 2020 dans les différents segments de l’écosystème du fitness par le biais d’entreprises existantes et de startups, en ligne et hors ligne.

« Une part importante de ces investissements provient des big-tech, notamment Apple, Google et Amazon », indique le rapport.

En 2020, 16 grandes opérations de fusion et d’acquisition concernant un total de 854 clubs ont été enregistrées, 505 clubs ayant changé de propriétaire avant mars.

Commentant le rapport, le directeur exécutif d’EuropeActive, Andreas Paulsen, a déclaré : « Au cours des dernières années, le rapport sur le marché européen de la santé et du fitness est devenu la référence en matière d’études de marché dans le secteur du fitness et de l’activité physique.

En particulier en cette période de défi et de transformation pour notre secteur, nous avons besoin de données fiables pour prouver de manière factuelle l’impact de COVID-19 et, plus important encore, pour prouver l’impact positif et essentiel de notre secteur dans nos communautés à travers l’Europe. »

Huw Edwards, PDG d’ukactive, a déclaré : « Ce rapport montre l’impact incroyablement dommageable que la pandémie de COVID-19 a eu sur notre secteur, suite à des périodes prolongées de fermeture des clubs à travers l’Europe.

La perte de revenus et la baisse du nombre de membres n’ont pas seulement un impact sur notre industrie, mais aussi sur le bien-être de nos nations, en termes de santé physique et mentale.

Avec le regain d’intérêt pour la santé publique et le bien-être en Europe, nos gouvernements doivent saisir l’opportunité d’aider le secteur du fitness et des loisirs à se développer et à accroître son impact sur la société. »