L’espace accueil du club : la « social zone » !

L’espace accueil du club : la « social zone » !

Si, pour leur quasi-totalité, les clubs de fitness ont accompli leur « aggiornamento numérique » au fil de ces dernières années, nombre d’entre eux peinent encore à considérer que les concepts et les modes ont de plus en plus la vie courte et qu’ils ne devront la poursuite de leur existence qu’en faisant l’exercice d’une qualité-maître : l’adaptabilité.

La zone de réception, par exemple, longtemps considérée comme une variable d’ajustement dans les clubs français était considérée comme un simple lieu de passage, pour ne pas dire une place perdue. Fort heureusement, le marketing, la notion de zoning et le sens de l’accueil ont fini par imposer leurs règles, faisant de l’entrée des clubs autre chose… que la porte de sortie.

Mais ce qui nous apparait comme une évidence est aujourd’hui une nouvelle fois remis en question par l’irrésistible montée des réseaux sociaux et, avec eux, les nouveaux comportements induits qui font passer les salles de fitness dans l’ère du « Social club ».

Accueil ou réception ?

C’est dans la perspective d’un agencement profitable autant au flux de circulation qu’à leur contrôle ou encore à la prise en charge des visiteurs que sont apparus banques, mobilier d’accueil et systèmes de filtrage. GEKIPS, en ces domaines, n’a pas manqué toutes ces dernières années de présenter une offre large et au plus près des tendances en équipant indifféremment groupes leaders du fitness et clubs indépendants aux capacités financières plus modestes.

Mais cette position en amont nous oblige à appliquer à nous-mêmes les conseils d’adaptabilité que nous prodiguons à nos clients, comme à nos chers lecteurs… C’est ainsi que nous vous invitons au « glissement sémantique » de la basique notion d’accueil à celle de réception, dont les qualités organisationnelles et d’agencement doivent tendre à un seul objectif : faire de votre espace de réception une zone de ralliement communautaire.

Individu vs communauté

Les comportements communautaires ne sont pas nés avec Instagram ou Discord. Ce qu’on appelle l’instinct grégaire est un fondamental de la nature humaine. Si (r)évolution il y a, elle s’est opérée selon un mécanisme inattendu : alors que tout pousse à l’individualisme, le « réseau » (donc le regroupement) est devenu le passage obligé de son expression.

Ce télescopage de l’individu et du collectif nous interroge sur les moyens de faire fructifier cette nouvelle donne. Et les clubs de fitness ont, en ce sens, une carte à jouer, qui passe par une appropriation des codes qui régissent les liens sociaux d’aujourd’hui..

Un agencement codé

Les petits espaces cosy (et figés) qui jusqu’alors faisaient office de lieu d’attente occasionnel ne sont plus d’actualité. Place au bar à cocktails, aux boissons énergétiques colorées et pétillantes, place à la fête, place à l’ambiance « table d’hôte », où selfies et éclats de rire sont les meilleurs ambassadeurs de votre « social club ».

Éclairage LED créatif (mais basse conso !), décor mural invasif, banque d’accueil modulaire aux matériaux et textures inédits, espace de consigne avec recharge des appareils mobiles, sièges de designer (mais abordables !), tout cela en pleine harmonie avec votre style propre (puisqu’il a fait ses preuves) ou en faisant « feuille blanche » car vous avez décidé de renverser la table !

La communauté, pas le désordre

Une réception où dominent le style, l’ambiance et la bonne humeur, oui, mais sans sacrifier aux règles qui régissent le fonctionnement rationnel du club, sans nuire aux flux de circulation des entrants et des sortants. Désormais, l’hôtesse dont la fonction se bornait à saluer les premiers qui passent furtivement, à recevoir les remarques des seconds ou à répondre aux questions des visiteurs n’endosse pas seulement un nouveau rôle de coordination et d’animation : telle une vigie du navire, elle peut enfin prendre le temps de sympathiser, mieux connaître les membres, favoriser leurs interactions et ainsi recueillir une masse d’informations précieuses qui aideront à répondre à leurs désirs et besoins de façon infiniment plus pertinente.

Le visiteur, fin observateur…

Ne pas décevoir les clients acquis exige une attention de chaque instant. Vous savez bien que les membres qui se sont ralliés à votre concept s’exprimeront avec bien plus d’empressement sur ce qui ne va pas que sur le contraire.

Mais il est un acteur qui les dépasse en tous points en termes d’acuité : le visiteur. Prospect, ami ou parent accompagnant, le visiteur lance sur votre zone de réception un regard circulaire affuté ; ses sens sont en éveil. Il est le témoin d’une ambiance qui va le séduire ou le faire douter et dont il se fera assurément le porte-parole dans son entourage comme sur les réseaux sociaux. Voilà pourquoi votre « social zone » ne doit pas être élaborée pour créer un vase clos, mais un espace où la communauté présente participe activement à l’acte de séduction…

Le futur, c’est maintenant

Ce changement de paradigme auquel nous appellent les nouvelles interactions sociales nous oblige à reconsidérer la façon dont le club interagit avec ses membres. Nouveaux mobiliers enrichis de fonctionnalités inédites, technologie RFID sans contact, systèmes de contrôle ou de paiement mobile… autant de solutions qui assurent une gestion financière et une fluidité de fonctionnement incomparable.

Isabelle Metayer
i.metayer@gekips.com
gekips.com

Laisser un commentaire