Mobilier de club, ne laissez rien au hasard

Mobilier de club, ne laissez rien au hasard

Entre low cost et boutique gym, nombre de dirigeants de clubs s’interrogent sur la voie à prendre pour s’adapter aux bouillonnements incessants du marché. À cette problématique de positionnement s’ajoute celle du choix d’un style supposé répondre à une sociologie de clientèle, dont la fidélisation est la préoccupation majeure.

Commencer par le commencement

Il est tentant de se faire plaisir en commençant par la mise en scène. Plonger d’emblée dans les nuanciers, apprécier le toucher d’une finition de porte est bien sûr plaisant et particulièrement motivant. Je vous invite toutefois à considérer d’abord à quel « scénario » est soumis chaque espace. Si votre architecte ou décorateur sait agencer un accueil, un mur de consigne ou un vestiaire, il n’a pas nécessairement une expérience éprouvée des problématiques quotidiennes du fitness en termes de circulation, de pics d’affluence et de comportements de clientèle.Chez GEKIPS, nous avons une connaissance pointue des matériaux, de leur fabrication, donc de leur usage. Nous savons conseiller un type d’armoire ou de banc plutôt qu’un autre lorsque nous savons à qui et à quoi un espace donné sera consacré. Pour la seule définition d’une armoire, nous avons listé 12 questions techniques auxquelles il est indispensable de répondre, avant de se laisser aller au choix d’un aspect, d’une couleur ou d’un toucher !

Méfiez-vous des idées reçues

Selon les usages et l’environnement, selon votre budget aussi, chacun de ses matériaux a ses avantages spécifiques. Attention aux idées reçues sur les aspects de solidité, d’entretien et de sécurité. Les bois et les aciers d’aujourd’hui permettent des utilisations que vous ne soupçonnez pas. Souvent, un aménagement mobilier en cotes standard se justifie en termes de coûts. Mais cela se fait parfois au détriment de l’ergonomie. Demandez-vous si vous n’avez pas intérêt à faire fabriquer votre mobilier hors cotes, lequel pour un coût parfois équivalent vous apportera une satisfaction et une rentabilité… hors normes ! Par ailleurs, les normes européennes imposent des modes de fabrication qui répondent à la volonté de préserver la santé des utilisateurs, par exemple concernant le taux de formaldéhyde. Assurez-vous de ce qui vous garantit l’innocuité, la fiabilité et la pérennité des solutions qui vous sont proposées.

4 questions qu’il vaut mieux se poser avant qu’après

 

1 : public ou privé ?

La porte d’une armoire qui sera tout au plus ouverte et fermée 4 à 6 fois par jour par la même personne ne subit pas les mêmes contraintes que celle devant résister aux assauts de dizaines d’usagers quotidiens. Les critères d’usage doivent guider le choix de vos armoires, du sens et de l’amplitude d’ouverture des charnières, comme celui des serrures qui leur seront implantées.

2 : sec ou humide ?

Certains matériaux sont mieux adaptés que d’autres à un environnement humide. Le verre reste un must pour les espaces sanitaires, ainsi que le stratifié. mais le bois comme certains aciers peuvent trouver un usage inattendu dans ce type d’environnement, grâce à un traitement hydrofuge et à la galvanisation.

3 : standard ou sur mesure ?

Qu’il s’agisse d’une création ou d’une évolution d’existant, le standard répond le plus souvent aux besoins, notamment aux impératifs financiers. Pourtant, lorsque vous lancez votre commande, c’est ce qui déclenche la plupart du temps sa fabrication. de ce point de vue, caler en usine une machine à vos cotes même si elles sont hors norme peut s’avérer plus avantageux, surtout si on raisonne en termes de volume. Par ailleurs et parfois pour un coût qui reste raisonnable, le gain en ergonomie, en esthétique et en fonctionnalité est, lui aussi, hors normes !

4 : confort ou sécurité ?

Consigne ou vestiaire, le mobilier doit être sécurisé de façon adaptée à l’usage qui en est fait. Depuis le simple cadenas au système le plus sophistiqué sans contact RFID, évidemment la palette de solutions est assez large. Mais qu’un type de fermeture soit adapté aux usagers ne veut pas dire que son confort de gestion s’en trouve facilité. il existe des solutions qui allient parfaitement confort et sécurité, de l’usager comme de l’exploitant.


Isabelle Metayer