Orangetheory Fitness : Mais quel est son secret ?

Orangetheory Fitness : Mais quel est son secret ?

Depuis plusieurs semaines, Orangetheory Fitness est sur toutes les lèvres…  Comment le réseau de franchises a augmenté de 137% ses revenus en 3 ans seulement ?

Dave Long a un parcours personnel et professionnel très sportif. Partant de cette passion, il s’est mis en recherche d’un concept fitness existant qui révolutionnerait le Monde, qu’il pourrait faire grandir et auquel il pourrait ajouter de la valeur. Il a croisé la route de Ellen Latham, manager de studio dans lequel il y avait une “ultimate workout room”. Ce fut la première version de Orangetheory.

Plus tôt Développeur Régional chez Massage Envy, il est passé de 25 à 800 clubs, en étant rigoureux et en tirant parti de cette dynamique pour créer un cercle vertueux. D’ailleurs aujourd’hui, 90% des établissements Orangetheory sont l’initiative des franchisés qui ont demandé des licences supplémentaires. La plupart des propriétaires possède 3 à 5 emplacements, ce qui leur permet de rester maître de leur affaire.

Quels gardes-fous pour gérer la croissance ? Un modèle d’entreprise double:

  • En pré-ouverture d’un studio: Orangetheory Fitness explique le concept et incite les sportifs à s’inscrire. Il y a un suivi hebdomadaire du siège pendant 3 mois.
  • En post-ouverture d’un studio: Le studio est donc déjà fréquenté. Ces sportifs recommandent Orangetheory à d’autres (c’est le principe du referral). Là aussi, il y a un plan d’action avec un suivi régulier pour que le studio soit à 100% des capacités.

A ce jour, pas un studio n’a fermé. L’emplacement a une place prépondérante dans la réussite d’un studio, tous les critères sont étudiés (démographique et psychographique).

Actuellement, Orangetheory Fitness est présent dans 16 pays. Ses marchés à forte croissance sont le Japon, le Royaume-Uni et l’Australie. 25 succursales devraient y voir le jour.

A long terme, Dave Long souhaiterait collaborer avec des compagnies d’assurance maladie et des fournisseurs de soins de santé afin de rendre le sport plus accessible financièrement, et d’en faire la prescription.

Pour finir, il pense qu’il est faux de croire que tous adorent s’entraîner “à fond”.

Il rappelle que Orangetheory Fitness n’a pas inventé l’effet afterburn, mais l’a développé scientifiquement, de sorte que les pratiquants maximisent leurs résultats en minimisant la durée d’entraînement pendant l’effort intense.

Pour lire ce témoignage en intégralité, allez sur le site Entrepreneur.