Orangetheory lance MaxHR, le suivi de fréquence cardiaque piloté par l’IA !

Orangetheory lance MaxHR, le suivi de fréquence cardiaque piloté par l’IA !

Orangetheory a lancé un nouveau système de suivi de la fréquence cardiaque alimenté par l’IA, appelé MaxHR, afin d’améliorer la personnalisation et l’efficacité des séances d’entraînement des membres.

Basé sur un algorithme exclusif, il enregistre la fréquence cardiaque maximale sur une période donnée afin de déterminer la fréquence cardiaque maximale personnelle de l’adhérent. Ces données sont utilisées par les entraîneurs pour améliorer l’impact des séances en identifiant exactement le moment où les utilisateurs doivent diminuer ou augmenter leur effort

« Pendant des années, la norme de suivi de la fréquence cardiaque de fitness dans toute la catégorie a été une formule basée sur l’âge qui ne prend pas en compte d’autres facteurs », a déclaré Dave Long, cofondateur et PDG. « MaxHR change la donne dans le secteur, car il permet à chaque membre de connaître ses statistiques personnelles et de façonner son entraînement de manière à répondre à ses besoins individuels. »

L’approche du fitness d’Orangetheory est connue pour être accessible aux personnes de tous niveaux de forme physique grâce à sa base d’entraînement par intervalles basés sur la fréquence cardiaque et l’effort. Les séances dirigées par l’entraîneur alternent des cycles de travail de haute intensité suivis de cycles de moindre intensité qui permettent au système cardiorespiratoire de récupérer partiellement.

Au cours d’une séance d’exercice, les membres passent du temps dans chacune des cinq zones de fréquence cardiaque, l’objectif étant de s’entraîner pendant 12 à 20 minutes dans la zone quatre (orange) ou cinq (rouge), qui est le niveau le plus élevé. Les cours combinent l’aviron, le cardio (vélos, striders et tapis de course), l’endurance et la musculation.

Orangetheory affirme que le nouvel algorithme est conçu pour évoluer et devenir plus précis avec le temps. C’est pourquoi le système MaxHR est accessible à ceux qui ont suivi 20 cours sur place avec un moniteur de fréquence cardiaque OTBeat. Les mises à jour en temps réel permettront d’optimiser les données collectées et d’améliorer les résultats.

Le système d’Orangetheory est basé sur la consommation d’oxygène post-exercice (EPOC), c’est-à-dire que le corps continue à utiliser de l’oxygène et à brûler des calories pendant un certain temps après l’entraînement.

La chaîne possède des clubs dans 24 pays et a ouvert ses 1 500 studios à Los Angeles l’année dernière. Malgré la pandémie, l’équipe a recruté 500 000 nouveaux membres en 2021 et a lancé un nouveau studio phare à Manhattan. L’entreprise fonctionne via la gestion directe et la franchise.

Laisser un commentaire