Phillip Mills défend l’industrie du fitness !

Phillip Mills défend l’industrie du fitness !

Phillip Mills a déclaré qu’en plus d’apporter un bénéfice direct pour la santé dans la lutte contre le COVID-19, investir dans l’exercice physique aurait un effet énorme sur l’avenir de l’économie mondiale.

Les clubs de sport sont une pierre angulaire de la reprise mondiale après la COVID-19 – et devraient recevoir le soutien nécessaire des gouvernements, selon Phillip Mills, fondateur et directeur exécutif de Les Mills.

En exclusivité dans le dernier numéro de HCM, Mills a cité un certain nombre d’études qui soulignent l’importance de l’exercice physique dans la lutte contre la pandémie.

L’une d’entre elles, réalisée par le scientifique David C Nieman, suggère qu’une activité physique régulière devrait être entreprise pour réduire notre risque de contracter la COVID-19.

« Nieman pense que c’est aussi important que la distanciation physique, le lavage des mains et le port de masques« , a déclaré Mills.

« Il a découvert que l’exercice aérobique augmente la capacité immunologique en augmentant le flux sanguin et en mobilisant les globules blancs ».

« L’exercice régulier protège également contre l’obésité et réduit le risque d’hypertension, de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires – trois des plus importantes conditions sous-jacentes à la COVID-19« .

« Parallèlement, des recherches menées par le professeur Zhen Yan de l’université de Virginie ont montré que l’exercice régulier peut réduire le risque de complications chez les personnes atteintes de COVID-19″.

« En étudiant un antioxydant (EcSOD) qui est libéré dans le corps pendant l’exercice, les travaux de Yan « soutiennent fortement » la possibilité que des niveaux plus élevés d’EcSOD dans le corps peuvent prévenir ou au moins réduire la gravité du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) – l’un des pires résultats de COVID-19″.

« Yan exhorte les gens à se protéger en commençant à faire plus d’exercice pour augmenter les niveaux d’EcSOD ».

 

Phillip Mills a ajouté qu’en plus de fournir un bénéfice direct pour la santé dans la lutte contre la COVID-19, investir dans l’exercice physique aurait, à long terme, un effet énorme sur l’avenir de l’économie.

« Une étude réalisée par des consultants, McKinsey, a révélé que l’impact économique d’une meilleure santé au sein de la population mondiale pourrait ajouter 12 billions de dollars US au PIB mondial d’ici 2040, soit une augmentation de 8 %« , a déclaré M. Mills.

« Alors que le monde s’adapte à la suite de cette pandémie sanitaire majeure, avec les leçons apprises et des processus plus sûrs en place, il est temps que les gouvernements reconnaissent le rôle vital des salles de sport dans la société et prennent des mesures significatives pour les soutenir. Notre rétablissement dépend et dépendra de la COVID-19« .

Laisser un commentaire