La protection des données dans le monde du sport (Extrait)

La protection des données dans le monde du sport (Extrait)

L’essentiel à savoir sur le fameux RPGD…

Les acteurs du monde du sport traitent de plus en plus de données afin de répondre à des objectifs variés : réalisation d’études marketing, suivi de la performance des sportifs, fidélisation des adhérents, gestion des ressources humaines, dispositif de vidéosurveillance, etc.

Une information constitue une donnée à caractère personnel lorsqu’elle se rapporte à une personne physique identifiée ou identifiable, que ce soit de manière directe (nom ; prénom) ou indirecte (no de client, adresse électronique, etc.). Un club de fitness sera, par exemple, amené à traiter les données administratives de ses employés et adhérents, voire des données de santé dans le cadre de l’exercice d’une activité physique d’un adhérent.

Le Règlement européen sur la protection des données (RGPD), entré en application le 25 mai 2018, vise à garantir un usage des données personnelles sécurisé et respectueux de la vie privée. Il s’applique à tout organisme qui traite des données à caractère personnel, dès lors qu’il est établi sur le territoire de l’Union européenne ou que son activité cible directement des résidents européens. Ce texte soumet les acteurs à de nouvelles obligations et renforce les droits des personnes. En France, la Commission nationale informatique & libertés (CNIL) accompagne les acteurs et veille au respect de la réglementation.

Quels sont les outils dont disposent les acteurs du marché de la forme et du bien-être pour se mettre en conformité ? […]

Cet article vous intéresse ? Lisez la suite dans le prochain numéro (juin/juillet) du magazine Fitness Challenges ! Abonnez-vous gratuitement à la version papier ou numérique pour tout savoir sur l’actualité du fitness.