Le quotidien New-Yorkais « The Wall Street Journal » titrait un des ses articles il y a 4 jours comme cela !

Le quotidien New-Yorkais « The Wall Street Journal » titrait un des ses articles il y a 4 jours comme cela !

Le changement de modèle qui devrait inquiéter chaque propriétaire de salle de gym. Les pratiquants d’exercices variés optent pour des séances d’entraînement en ligne élargie et des services comme ClassPass. Le fitness à la demande est en plein essor avec les services d’entraînement en streaming et les laissez-passer mensuels pour les trainig gym de la Big Apple.

Kim Alexander habite à Nashville, Tennessee, elle rejoint à 7 heures du matin son cabinet d’avocats, regarde son téléphone et va au travail en balançant une kettlebell.

Kim est une assistante juridique de 46 ans, arrivant tôt au bureau quatre jours par semaine et faisant des séances d’entraînement avec Daily Burn, un service d’abonnement qui offre des centaines de cours d’exercice vidéo pour 15 $ par mois. Elle n’appartient plus à un club de fitness et n’a plus l’intention d’en rejoindre un à nouveau.

«Je peux simplement, cliquer sur l’appli de mon iPhone et démarrer», dit-elle.

Le streaming d’entraînement fitness est en plein essor. Comme les services qui permettent aux gens d’échantillonner des studios de fitness différents à proximité pour une redevance mensuelle, selon les nouvelles données de l’entreprise Cardlytics basée à Atlanta.

Les chiffres démontrent que beaucoup d’abonnés à ces programmes à la demande d’entraînements physiques siphonnent les dépenses consacrées aux clubs de gym gymnases traditionnels.

Ne dit-on pas que les US ont 2 à 3 ans d’avance sur l’Europe…