Récréa : de l’aquatique au fitness …

Récréa : de l’aquatique au fitness …

Depuis 25 ans, Récréa apporte son savoir- faire aux collectivités. Son créneau : la délégation de service publique. Après s’être longtemps focalisé sur l’univers aquatique, ce groupe, fort de 55 sites, s’ouvre de plus en plus au fitness… Sans pour autant délaisser ses premiers amours !

Maîtriser les dépenses et développer des actions innovantes, devenir force de proposition en matière de projets d’agrandissement ou d’évolution, tels sont les rôles dévolus à Récréa, entreprise gestionnaire d’équipements publics. À l’origine de cette success story, Récréa môme, un parc aquatique haut de gamme destiné aux enfants de 6 mois à 6 ans implanté à deux pas du port de Caen. Vingt-cinq ans plus tard, le groupe compte 55 sites dont une grande majorité à vocation aquatique. “Nous avons préféré nous concentrer sur l’exploitation et le service d’équipements plutôt que d’investir dans la construction”, explique le président-directeur général, Gilles Sergent. Contrairement aux entreprises privées qui s’adressent à une clientèle également privée, les clients de Récréa sont des communautés d’agglomération qui investissent dans des équipements types piscines, centres aquatiques, espaces balnéo, bases de loisirs… mis à la disposition de leurs administrés.

Un projet dynamique à un coût acceptable “Pour remporter les appels d’offres, nous devons constamment prouver qu’un équipement à caractère de service public coûte moins cher s’il est confié à un vrai professionnel. Cela suppose de montrer que nous pouvons assurer un service de qualité avec une animation dynamique et efficace, que nous possédons une capacité d’innovation, et, enfin, que nous savons nous adresser à tous les profils d’usagers… Le tout à un prix attractif pour rester compétitif”, souligne ce passionné d’animation. À l’écouter, la principale difficulté réside cependant dans le dernier point : savoir s’adresser à tous les profils d’usagers. “Les collectivités attendent une satisfaction générale de leurs usagers. Notre pression n’en est que plus forte car tout le monde voudrait avoir accès aux équipements en même temps ! » sourit-il avant de prendre l’exemple des bassins. Nous avons beau offrir de très grosses plages d’ouverture toute l’année, nous devons réserver des créneaux aux scolaires, aux clubs sportifs, aux clients de baignade, et à ceux de type abonnés qui se rapprochent de la clientèle fitness. Cette volonté de faire plaisir à tous les publics est désormais inscrite dans l’ADN de la société avec notre nouvelle signature : Smiling People.”

Le fitness : une activité rentable

Une fois sur deux, les centres Récréa sont pourvus d’un espace dédié au fitness, une discipline a priori très éloignée de l’univers aquatique, et pourtant, “ils permettent de baisser le coût global pour la collectivité puisqu’ils dégagent une marge positive, ce qui est rarement le cas avec les clubs sportifs ou les cours de natation, mais ce n’est pas l’unique raison”, insiste Gilles Sergent avant d’ajouter que “forme humide” et “forme sèche” sont aujourd’hui complémentaires. Les clients du fitness utilisent en effet de plus en plus souvent les espaces bien-être (bassin balnéo, jacuzzi, hammam, sauna…), et/ ou aquatique, et inversement. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si LES MILLS® a développé des cours d’aquagym proches de ceux du fitness ! Gare cependant à tous ceux qui seraient tentés de penser que Récréa privilégie désormais cette discipline au détriment du reste. “Nous restons très attachés à nos activités aquatiques. En outre, nous étudions les particularités de chaque territoire et l’offre déjà proposée sur ceux-ci, avant de proposer des cours en salle ou des équipements pour le cardio- training”, tempère-t-il.

La concurrence des clubs low cost

“Les clubs et franchises de fitness low cost qui s’implantent un peu partout constituent de sérieux concurrents, car ils proposent de beaux produits à des prix très attractifs”, justifie le président de Récréa. Pour séduire leur clientèle, le groupe a donc investi dans des machines neuves ou presque (elles ont moins de deux ans de moyenne d’âge), et mise sur le ludique. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard s’ils ont choisi un équipementier (Matrix) dont le slogan est : “jouer le fitness”. “En plus de cours collectifs qui proposent des activités type Zumba®, pump, stretching, nous introduisons des jeux entre les abonnés”, insiste Gilles Sergent résolu à toucher tous les publics. Il faudra cependant encore un peu de patience aux usagers avant de découvrir les activités estampillées Récréa dans ce domaine : elles ne seront dévoilées qu’en janvier prochain ! Seule petite ombre au tableau : certains établissements sont vite saturés ou pas toujours parfaitement adaptés à l’évolution de la pratique du fitness. “Nous pouvons toujours suggérer des évolutions dans l’architecture du bâtiment mais cela reste au bon vouloir de la collectivité.” Il arrive également que les collectivités sollicitent le groupe en amont du projet pour travailler aux côtés de l’architecte. “Dans ce cas, nous essayons de penser aux moindres détails, mais nous devons rester raisonnables, car le financement est assuré par des fonds publics.” Fonds qui, comme chacun le sait, sont plus que jamais limités…

Les exclusivités Récréa

Pour résister à la concurrence des clubs low cost, Spa et centres aquatiques, Récréa propose des activités exclusives à ses adhérents.

> Kid’s mania : pédagogique et ludique. Pour familiariser les enfants de 4 à 10 ans avec l’eau. Sous forme de jeux, l’activité permet de découvrir un panel de disciplines variées pour qu’ils soient à l’aise et prennent du plaisir dans l’élément aquatique.

> Aquafusion : fun et intense. Lancé en 2013, ce circuit training aquatique, pratiqué en petit groupe, est composé de 4 ateliers ludiques qui permettent aux participants de dépenser de nombreuses calories et de renforcer l’ensemble des muscles du corps. L’utilisation de trampolines aquatiques, d’aquabikes, d’haltères lestés, et d’hydrotones, apporte une dimension récréative qui garantit des résultats sur la silhouette et la forme.

> Bodypalm : la palme du galbe Nouveauté 2014, c’est une activité qui se pratique en eau profonde, équipé de mini-palmes, de gants palmés, et d’une ceinture de flottaison. Des exercices originaux et très efficaces qui ciblent le bas du corps et les abdominaux. La championne d’Europe de natation et médaillée olympique, Coralie Balmy est l’ambassadrice de cette nouvelle activité.

Des tarifs à la carte

Depuis 8 ans, Récréa s’est inspiré des clubs de fitness pour introduire la notion d’abonnement. Plutôt que de se limiter à des tarifs à l’unité ou à des cartes de 10 entrées, Récréa propose l’usage illimité sur une période définie, avec la possibilité de payer chaque mois. Le Pass Famille permet, par exemple, à deux adultes et deux enfants de profiter des équipements à prix attractifs. Les usagers réguliers peuvent quant à eux opter pour un abonnement intégrant les différents univers du centre.

De l’univers aquatique à la restauration

Si l’univers aquatique est historiquement au centre du savoir-faire de Récréa, la société se tourne de plus en plus vers de nouveaux domaines en élargissant sa gamme de compétences. À la carte : plaines de jeux, Spa, et restauration pour étoffer sa gamme.

Récréa en quelques chiffres
> 55 sites de loisirs répartis sur toute la France, dont 5 ouverts en 2014
> croissance de 25 % par an depuis 3 ans
> 42 millions de chiffre d’affaires en 2013
> + de 800 collaborateurs

Plus d’infos sur : www.recrea.fr

 

SANDRA FRANRENET