Royaume-Uni : 400 clubs déjà perdus, 2 400 autres en danger sans soutien financier !

Royaume-Uni : 400 clubs déjà perdus, 2 400 autres en danger sans soutien financier !

Des centaines de clubs, de piscines et de centres de loisirs ont été contraints de fermer et des milliers d’autres sont en danger s’ils ne reçoivent pas un soutien urgent, adapté, financier et réglementaire du gouvernement.

L’avertissement vient de l’organisme de l’industrie, ukactive, avant que le chancelier Rishi Sunak n’annonce son budget le mercredi 3 mars.

ukactive estime qu’environ 400 installations à travers le Royaume-Uni ont déjà été contraintes de fermer, en raison des pressions financières causées par le confinement et les restrictions d’exploitation, telles que les mesures d’éloignement physique qui réduisent la capacité d’accueil.

Ce chiffre est fondé sur une enquête menée par ukactive auprès d’exploitants d’installations britanniques représentant plus de 1 800 sites. Ces entreprises ont estimé que 39 % de leurs installations risquent d’être fermées définitivement.

Cela signifie que, malgré le soutien offert par le programme gouvernemental de mise à disposition, le fonds public et le moratoire sur les expulsions pour cause de loyer impayé, des clubs ont déjà fermés.

Les projections d’UKACTIVE indiquent la perte d’un tiers des installations de remise en forme du Royaume-Uni (environ 2 400 sites), ainsi que de 100 000 emplois, à moins que le futur budget prévoie une aide adaptée sur mesure.

Selon ukactive, cela mettrait en danger 17,1 millions de personnes par an et 10 millions d’adhérents qui dépendent des installations de fitness pour rester actifs.

La perte d’un si grand nombre d’installations mettrait également en péril des économies annuelles de 450 millions de livres sterling, en empêchant 30 millions de visites supplémentaires chez le médecin généraliste. En effet, le secteur contribue à prévenir 900 000 cas de diabète de type 2 et 1,5 million de cas de douleurs dorsales chaque année, ce qui représente une économie combinée de 4,1 milliards de livres sterling.

ukactive demande au chancelier d’inclure quatre mesures de soutien dans son budget.

Il s’agit d’une réduction de la TVA à 5 % – en accord avec les concessions actuelles pour l’hôtellerie – et d’un soutien financier aux opérateurs pour les loyers rétroactifs qui seront dus une fois le moratoire terminé à la fin de l’exercice financier.

Huw Edwards, PDG de ukactive, a déclaré « Avec des installations fermées pendant tout le premier trimestre de 2021, et un manque à gagner total estimé à plus de 90 millions de livres sterling par semaine, il est vital que l’incertitude entourant la position financière du secteur soit levée, afin que les installations puissent planifier la réouverture de leurs portes à partir du 12 avril.

Nous demandons au gouvernement de placer la santé de notre nation au cœur de ce budget, car elle aura plus que jamais besoin du secteur de la remise en forme et des loisirs pendant notre reprise après cette crise sanitaire ».

Des milliers de salles de sport, de piscines et d’installations de loisirs n’ont pas encore reçu de soutien sur mesure de la part du gouvernement, et ce budget représente la meilleure occasion de remédier à cette situation et d’investir dans un secteur qui promet des rendements sanitaires et économiques aussi importants.