Scandale avec l’URSSAF et le club corporate du siège d’Adidas !

Scandale avec l’URSSAF et le club corporate du siège d’Adidas !

Une affaire récente oppose Adidas à l’URSSAF, car l’organisme a jugé que les salles de sport disponibles gratuitement ou à moindre coût pour le personnel constituaient un avantage en nature.

« Les avantages en nature sont constitués par la fourniture par l’employeur à ses salariés d’un bien ou service. La mise à disposition peut être gratuite ou moyennant une participation du salarié inférieure à leur valeur réelle. Ils permettent aux salariés de faire l’économie de frais qu’ils auraient dû normalement supporter. Ils sont dès lors soumis à cotisations ».

Adidas se défend en disant que ces dispositifs permettent aux employés de se détendre et ainsi de mieux vivre sur leur lieu de travail. Cela contribuerait donc à l’augmentation de la qualité des conditions de travail.

Cette affaire pose ainsi, une question importante, quelle est la future place du sport en entreprise ?

Alors que la tendance est au développement du sport en entreprise, on en a pour preuve la création d’une fédération du sport d’entreprise par le ministère des Sports et le Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Mais aussi, la 1ère édition des Jeux mondiaux du sport d’entreprise qui se tiendra à Palma de Majorque.

Si l’URSAFF remporte la partie, cela découragera toutes les entreprises qu’elles soient petites ou de grandes tailles à la mise en place de dispositifs pour pratiquer du sport en entreprise.

Ce qui occasionnerait une double peine.

Non seulement, il est plus pratique de faire du sport sur son lieu de travail mais en plus cela contribue au bien-être physique et moral des salariés.

bfmbusiness.bfmtv.com