Sleek, Sexy et Powerful, le PILOXING s’impose en France !

Sleek, Sexy et Powerful, le PILOXING s’impose en France !

Une nouvelle discipline qui cartonne ! Un an à peine après son arrivée en France ? Il n’en fallait pas plus pour que Fitness Challenges aille tester ! Retour d’expérience sur le Piloxing®, un sport qui fusionne boxe, Pilates et danse.

Précurseur, Healthcity premium la fontaine (Paris 16e) est à ce jour la seule grande enseigne à avoir intégré le Piloxing® dans le programme de ses cours collectifs. C’est donc là-bas que Stéphanie Carpentier, ambassadrice et formatrice Master Trainer France de cette nouvelle discipline, m’a donné rendez-vous. Tout ce que je savais, c’est que j’allais enchaîner durant une heure des mouvements de boxe, Pilates et danse. Affublée d’une tenue confortable, je retrouve sur place un groupe de filles de tous âges. Malgré la fatigue, elles sont prêtes à en découdre. La raison ? Essayer le Piloxing®, c’est l’adopter et, visiblement, elles sont déjà accros ! Certaines sont très sportives, d’autres se remettent doucement à la pratique d’une activité physique.

Toutes, en tout cas, affirment y trouver leur compte. Avant de démarrer, Stéphanie me prête des chaussettes antidérapantes (14,95 €), ainsi que des gants lestés de 250 grammes chacun ouverts afin de concilier poings fermés façon boxe et doigts tendus façon Pilates (à partir de 19,95 €). La marque a en effet développé une gamme de vêtements et accessoires spécialement conçus pour cette discipline (piloxing- store.com).

Marketing, vous avez dit Marketing ? “La fondatrice, Viveca Jensen, est une vraie businesswoman, mais il n’y a aucune obligation d’achat. Les chaussettes ont été imaginées pour les pratiquants qui n’aiment pas bouger pieds nus. Les gants sont vivement conseillés, car ils permettent de travailler les bras en profondeur et tonifier plus rapidement le haut du corps, mais on peut effectuer les mouvements sans les porter. Le résultat sera juste un peu moins efficace”, commente l’ambassadrice. En piste : c’est parti pour brûler des calories (entre 500 et 900), tonifier mes muscles et travailler mon endurance !

La boxe pour le cardio, le Pilates pour récupérer, la Danse pour le fun !

Avec un sourire qui ne la quitte jamais, Stéphanie nous exhorte à nous échauffer sur une musique ultra-rythmée. Celles qui portent des gants sont invitées à les laisser à terre. Huit minutes plus tard, les gants cette fois chaussés, les choses sérieuses peuvent commencer. C’est parti pour un enchaînement de mouvements de boxe dans le vide associés à des jeux de jambes parfois très rapides.

“Attention, on ne saute pas !”, rappelle notre coach. Et gare aux crochets : tous les gestes doivent être maîtrisés, pas juste balancés dans le vide. La transpiration commence à couler. Pas étonnant : durant ces phases très cardio, on peut monter jusqu’à 85% de la fréquence cardiaque maximale. Du coup le cœur s’emballe ! Pour récupérer – sans jamais s’arrêter –, Stéphanie enchaîne des mouvements de Pilates. À l’entendre, cela permet de récupérer entre 60% et jusqu’à 75% de ladite fréquence. “La danse, c’est plus pour le fun sinon le concept serait trop technique”, illustre-t- elle. L’ambiance est à la fois survoltée et bon enfant. “C’est super ce que vous faites les filles !”, nous encourage-t-elle. Alors, forcément, on lui répond à notre tour par des petits cris victorieux. On est là pour en baver, certes, mais dans la bonne humeur s’il vous plaît !

3 disciplines en 1 pour une multitude de bénéfices

Un quart d’heure avant la fin (et un Tee-shirt bon à essorer), notre coach nous annonce qu’il est temps de passer aux huit minutes de renforcement musculaire. En clair ça veut dire abdo-fessiers. Je savoure le trajet jusqu’aux tapis de sol que j’assimile à une pause… de courte durée. Nous revoilà à l’horizontal, tantôt la cuisse en l’air, tantôt en position de gainage. Pas étonnant que le corps soit tonifié des pieds à la tête avec des enchaînements pareils ! Quand c’est terminé, il y en a encore. Impossible de partir sans en passer par les cinq dernières minutes de stretch.

L’objectif : étirer le corps et éviter les courbatures du lendemain. Ça y est, c’est fini ? Je peux essorer mon Tee-shirt au vestiaire ? Presque ! Avant de se quitter, les filles chantent à tue-tête le slogan du Piloxing® composé des trois mots suivants : “Sleek, Sexy & Powerful”. “Sleek (svelte), c’est pour le Pilates. Sexy, pour la danse, et Powerful (puissant) pour la boxe”, traduit Stéphanie. Fusionnées, ces trois activités m’ont rincée. Heureusement, je sais que c’est pour la bonne cause. Les bienfaits du Piloxing® sont en effet nombreux. Outre la perte de poids et le raffermissement musculaire (trois séances hebdomadaires sont préconisées pour des résultats rapides), cette discipline favorise le travail de l’équilibre, améliore la posture générale, sculpte la silhouette en finesse et booste l’endurance. J’aurais eu tort de me priver.

Sitôt implanté et déjà des nouveautés

Bien que le Piloxing® soit arrivé en France il y a un an seulement, deux nouveaux programmes débarquent en 2015 : “Knockout®” (45 mn de boxe et Pilates enseignés en 6 rounds pour un public confirmé) et “Piloxing Barre®” (gainage en profondeur avec l’utilisation des barres classiques). Les formations de Knockout® ont débuté le 23 mars ; celles de Piloxing Barre® démarreront à la rentrée prochaine.

 

Piloxing

piloxing.com