Le sport pour vivre plus longtemps…

Le sport pour vivre plus longtemps…

Le sport a-t-il des vertus anti-âge ? C’est ce qu’affirme en tout cas cette étude sur l’ “Initiative de la santé des femmes”… Il y aurait un lien de causalité évident entre l’activité physique et le taux de mortalité chez les femmes aux Etats-Unis. Le troisième âge, cette niche inexploitée par les clubs ?

 

Dans le cadre d’une étude sur la santé parue dans le journal American Geriatrics Society, des chercheurs ont étudié la corrélation entre l’activité physique et le taux de mortalité. Pendant 1 an, ils ont suivi près de 6 500 femmes adultes entre 63 et 99 ans: “batterie d’examens à la maison, questionnaires de santé, port d’accéléromètre” pour comparer le temps à bouger et le temps à stagner (dont le sommeil) etc.

Quels ont été les résultats obtenus ? Entre 2012 et 2013, 450 personnes de l’étude sont décédées. Il s’est avéré que les femmes âgées ayant pratiqué une activité physique (qu’elle ait été légère, modérée ou intense), avaient vécu plus longtemps ou vivaient encore. A leur grand étonnement, les bénéfices dépassent les espérances des chercheurs. En effet, ils ont conclu que le simple fait de “pratiquer une activité physique de 30 minutes par jour réduisait le risque de mortalité de 12%” en moyenne. Il peut s’agir de marche ou de vélo en plein air, mais également des exercices simples en salle…. Et quand ces femmes doublent leur temps de pratique, le risque descend jusqu’à 39% !

Dans une société où la population est vieillissante et où les médias encouragent la pratique du sport, comme c’est le cas par exemple en France, les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses à s’entretenir, à se convertir: une opportunité pour les managers de clubs de fitness qui souhaiteraient élargir leurs cibles…