Stéphane Jourdan, du Rugby au fitness, ou l’art d’associer sport de haut niveau avec entrepreneuriat

Stéphane Jourdan, du Rugby au fitness, ou l’art d’associer sport de haut niveau avec entrepreneuriat

« Le Rugby m’a permis de comprendre les problématiques du sport de haut niveau tout en essayant de m’approprier les valeurs de ce beau sport. »

On se demande souvent ce que deviennent ces sportifs de haut niveau qui consacrent leur jeunesse aux compétitions et aux entraînements. Ces Hommes qui subissent des défaites amères et savourent des moments de gloire. Le sportif de haut niveau s’investit dans l’entraînement comme dans les contrats qu’il signe et qui l’engage sur une durée définie. Le sportif de haut niveau se heurte parfois à des blessures, physiques et mentales, qui interfèrent sa saison et qui l’obligent à s’appuyer sur ses collaborateurs pour remonter la pente. Les universités françaises considèrent même une carrière de sportif de haut niveau comme des années d’études en mettant en place des Validations d’Acquis d’Expériences (VAE). Le sportif  de haut niveau serait-il entrepreneur dans l’âme ?

[pullquote]
1601377_132738463563096_1157892401_n
Le Carré de la Forme
du lundi au vendredi
de 08h00 à 21h00
le samedi
de 09h00 à 18h00
le dimanche
de 09h00 à 12h00

Visite virtuelle :
http://bit.ly/1okWNVE[/pullquote]Lorsqu’on voit le parcours de Stéphane Jourdan, on aurait tendance à confirmer cette hypothèse. Cet ancien rugbyman professionnel a fait ses classes au sein du mythique Stade Français ainsi qu’au Racing Club de France. Désormais âgé de 45 ans, il confirme depuis sa fin de carrière une grande expérience entrepreneuriale.

En 1995, il créa sa première société dans l’évènementiel sportif : Impact Sports. Puis en 2001, il approche le milieu corporate en prenant pour levier le sport. Ainsi, épaulé par un ami ostéopathe, ils apportent par leurs formations des solutions dans la gestion du stress, de la concurrence, des temps forts et faibles en entreprise.

En 2013, il allie sa passion pour le Rugby avec celle de l’audiovisuel en produisant un long métrage, diffusé sur Canal+, sur la vie de Jonah Lomu grâce à sa société de production, 1892Corp.

« Comme vous pouvez le constater, j’aime créer mais surtout créer dans le sport, mon univers ».

Le 1er Mai 2014, il décide d’ouvrir sa salle de sport indépendante : Le Carré de la Forme. Grande de 1000m2, cette salle située à Courbevoie offre tous les avantages d’une salle prenium au tarif low-cost. Équipée de matériels Matrix, Stéphane propose des cours collectifs (Body Attack, Body Balance, Body Pump, Pilates, Stretching, Cycling, Zumba, Carré Combat, Carré Training…) et un espace détente/bien-être, en partenariat avec le spa « Cinq Mondes ».

Il innove même dans ses activités en proposant, en exclusivité nationale, des cours de « Essentrics », une méthode canadienne de renforcement musculaire en excentrique.

Le Carré de la Forme, engagé dans le « Sport Santé »

La Carré de la Forme a souhaité aller encore plus loin dans le « Sport Bien-être » ou le « Sport santé » en mettant en place des ateliers de prévention et d’actions sur les pathologies métaboliques. Chaque 1er week-end du mois, son équipe donne la possibilité aux membres et aux non-membres de venir diagnostiquer leur forme et déceler les faiblesses de chacun. Un moyen de déceler parfois des pathologies mais également de mettre en place un programme d’entraînement fiable et d’avoir un suivi de son évolution.