Syndicat pour les clubs de fitness : la lettre de l’UFBS…

Les six premiers mois de l’année syndicale ont été, très encourageant pour le devenir de notre métier. Plusieurs rendez-vous, réunions et conférences ont eu lieu au niveau national et européen autour de différents sujets :

– le projet de normalisation des clubs de remise en forme (AFNOR/S52J) et les conséquences dans notre quotidien (contrôles de la DDCS)
– les contrôles de la DDCS sur base du projet de norme ci dessus avec l’ingérence des inspecteurs sur des domaines ne leurs incombant pas
– la concurrence déloyale des associations; le cas de la Gym Suédoise et l’égalité de traitement entre associations et entreprises commerciales
– la mise en place des comités régionaux (représentation de l’UFBS)
– la formation des salariés avec les Fac des Sports : obtention des cartes professionnelles et leurs prérogatives d’animation dans la remise en forme
– le lancement du label Salle Sport Santé avec la SF2S : le premier label pour le Club Moving de Boulogne Billancourt
– le projet de certification professionnelle des OS salariés avec l’AFNOR
– la participation au projet européen DIAL (http://www.ehfa-programmes.eu/node/12 )

Si vous souhaitez plus d’informations sur ces différents sujets, nous vous proposons l’organisation régionale d’une réunion nous permettant de nous rencontrer dans un premier temps afin que nous puissions vous exposer ces différents points, et éventuellement vous faire participer à ces travaux si vous le souhaitez. Pour nous permettre de poursuivre ces chantiers, nous vous demanderons simplement un support pour entretenir ces actions menées chaque semaine. Ce support peut se matérialisé de trois manières :

– la première consiste simplement à adhérer à l’UFBS qui vous représente, vous défend auprès de l’administration française et européenne
– la seconde pourrait consister à nous représenter au niveau régional, pour que vous deveniez le représentant du fitness pour catalyser les forces afin de nous représenter face à l’administration
– la troisième pourrait consister à apporter votre compétence sur un des points cités ci dessus, afin de le faire avancer au niveau régional

Chaque adhésion nous permet de lancer des procédures pour défendre notre métier, par exemple face la Gym Suédoise, ou encore face à l’administration en nous opposant à l’avenant 37bis de la convention collective du sport.

Tout cela a un coût que nous supportons.

Pour avoir un métier structuré, il faut un syndicat fort. Vous avez la possibilité d’y contribuer aujourd’hui.

En septembre, nous avons en perspective :

– une réunion européenne à Londres (DIAL)
– une question prioritaire de constitutionnalité à lancer  sur l’article 212-1 du code du sport
– une réunion des leaders du fitness low cost pour créer un référentiel minimum sur les low cost
– des réunions régionales sur le label Salle Sport Santé et les connections avec les compagnies d’assurance
– une réunion avec les grandes chaines de fitness sur la structuration du métier

Nous restons à votre disposition pour venir vous rencontrer en région, afin de faire évoluer dans le bon sens notre profession.

ROTA Michel
Président

[pullquote]

L’UFBS est membre du www.snelm.org
Le SNELM est secrétaire général d’EHFA-employers et d’EC-OE

[/pullquote]
Union patronale Fitness, Bien être et Santé – UFBS
4 rue de Jarente 75004 Paris
Tél : 01 49 96 98 90
Port : 06 7000 20 66

1658592_1420815321491011_67044701_o