Travailler ensemble pour une Europe plus saine !

Travailler ensemble pour une Europe plus saine !

ENOS, EuropeActive, FESI et la coalition It’s Great Out There sont heureux d’annoncer le lancement de l' »Alliance européenne pour l’activité physique » (EPAA), une nouvelle coalition qui promouvra les avantages de l’activité physique pour la santé, sur la santé et le bien-être physique, social et mental. L’EPAA a été lancée lors d’un événement en ligne rassemblant plus de 200 participants, avec des présentations remarquables de représentants de haut niveau des institutions européennes et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les preuves scientifiques étayant le fait que l’activité physique est bonne pour la santé sociale, mentale et physique des personnes sont accablantes. Pourtant, les niveaux d’activité physique continuent de baisser en Europe. Il est également bien connu qu’il vaut mieux prévenir que guérir, mais seuls 3 % des budgets de santé de l’UE sont consacrés à la prévention des maladies. Il y a longtemps que l’on aurait dû mettre l’accent sur la promotion de la santé, la prévention des maladies et la promotion de l’activité physique, et leur accorder un financement accru, ce qui est essentiel pour que les budgets de santé restent gérables. En fait, c’est le moyen le plus durable de lutter efficacement contre les maladies non transmissibles, qui sont souvent évitables et pourtant responsables de 80 % des décès en Europe, selon l’OMS Europe.

C’est dans ce contexte que quatre grandes associations européennes – ENOS, EuropeActive, FESI et It’s Great Out There Coalition – ont décidé d’unir leurs forces pour créer l’Alliance européenne pour l’activité physique. Après deux ans d’une pandémie mondiale qui a eu un impact considérable sur les niveaux d’activité physique, tout en mettant en évidence les nombreux avantages de l’exercice pour le bien-être physique et mental, la nécessité d’une action intersectorielle est plus cruciale que jamais pour garantir que personne ne soit laissé pour compte. Forts de leur longue expérience en matière de promotion du sport et de l’activité physique, les partenaires de l’EPAA s’engagent à en faire plus et s’efforceront activement d’établir de nouveaux partenariats et de promouvoir l’activité physique dans tous les secteurs.

Selon le secrétaire général de la FESI, Jérôme Pero, « nous savons tous combien l’activité physique est importante pour notre santé et notre bien-être. Pourtant, les chiffres montrent que l’activité physique continue de diminuer en Europe. Si la FESI et ses membres s’engagent depuis longtemps à promouvoir des modes de vie sains par le biais de l’activité physique, le moment est venu d’intensifier ces efforts. En créant l’Alliance européenne pour l’activité physique, notre ambition commune est de collaborer avec les décideurs politiques et les parties prenantes du secteur de la santé et d’autres secteurs pour atteindre cet objectif ultime : faire en sorte que davantage de personnes soient physiquement actives en Europe ».

« Alors que le monde réagit au dernier problème de santé, il est peut-être opportun de réfléchir de manière plus large à la santé et au bien-être de l’homme et de la planète. En Europe, un appel est lancé en faveur d’un avenir différent, qui donne la priorité au bien-être. D’un point de vue humain, la santé ne se limite pas à la gestion des maladies : elle inclut le potentiel de bien-être et d’épanouissement optimal. Nous pensons que le sport et les sports de plein air, en particulier, sont un moyen essentiel d’inciter les gens à pratiquer une activité physique bénéfique pour la santé », a commenté Mike McClure, président d’ENOS.

Andreas Paulsen, PDG d’EuropeActive, a commenté : « Il est maintenant bien établi que l’exercice régulier aide à prévenir de nombreuses maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et plusieurs types de cancer. C’est pourquoi, à EuropeActive, nous voulons encourager tous les citoyens européens à être plus actifs, plus souvent. En joignant ses forces à celles d’autres organisations, l’Alliance européenne pour l’activité physique développera des partenariats politiques solides et une collaboration avec d’autres domaines politiques afin d’augmenter les niveaux d’activité physique en Europe ».