Virgin Active tente une restructuration !

Virgin Active tente une restructuration !

Avant la pandémie, Virgin Active comptait 243 clubs de santé dans le monde, dont 42 au Royaume-Uni / Virgin Active

La bataille pour sauver Virgin Active se poursuit, alors que l’entreprise s’efforce d’obtenir un plan de restructuration qui serait approuvé par ses créanciers.

Les investisseurs seraient prêts à injecter plus de 60 millions de livres sterling dans l’opérateur de fitness, afin d’assurer son avenir.

Tout nouvel investissement devrait toutefois s’accompagner d’une restructuration « de grande envergure » de l’entreprise.

Virgin Active est détenu à 80 % par Brait – le groupe d’investissement de l’ancien milliardaire Christo Wiese – qui a racheté sa participation au groupe Virgin de Richard Branson et à l’investisseur CVC en avril 2015, laissant 20 % à Branson et évaluant l’entreprise à 1,3 milliard de livres.

HCM comprend qu’un plan de restructuration est toujours l’option privilégiée par les bailleurs de fonds de l’entreprise et qu’un certain nombre de sites non viables ont déjà été identifiés pour être cédés. Virgin Active comptait 243 clubs de santé dans le monde avant la pandémie (à la fin de 2019), dont 42 au Royaume-Uni.

Selon des sources du secteur, les créanciers de Virgin Active – y compris certains propriétaires – n’ont pas voulu accepter un accord de restructuration.

Les personnes proches du dossier ont déclaré que Virgin Active espérait conclure l’accord de sauvetage fin avril et que l’entreprise n’excluait pas une action en justice pour « mettre les propriétaires au pas ».

Le temps presse pour Virgin, car les salles de sport en Angleterre doivent rouvrir le 12 avril.

Si les propriétaires de l’entreprise ne parviennent pas à conclure un accord de restructuration d’ici mai, il est fort possible que l’entreprise soit placée sous administration judiciaire.

Cela conduirait alors à la liquidation de la société et à la vente de ses actifs.

Laisser un commentaire