Wearable et traqueur fitness, coup marketing ou technologie efficace ?

Wearable et traqueur fitness, coup marketing ou technologie efficace ?

Avec la démocratisation de l’Internet des Objets, le marché des « wearable » est en pleine explosion, entraînant une multiplication de produits proposés par différentes entreprises, des grands groupes aux startups.

A chaque bracelet connecté, traqueur fitness ou montre intelligente en développement, les entrepreneurs promettent la Lune, toujours plus de précision et d’analyse, du rythme cardiaque, de la qualité du sommeil, de la posture, de la pression sanguine etc.

Et si ces annonces n’étaient que des effets de manches ?

Selon une récente enquête menée par le Wall Street Journal, une telle technologie serait bien plus difficile à élaborer que ce que certains veulent bien laisser croire.

Ainsi, en cherchant à mettre au point ce genre de fonctionnalité, Apple aurait englouti un nombre de ressources considérable dans l’élaboration de sa montre intelligente, sans succès. La marque à la pomme aurait été dans l’incapacité la plus totale de trouver des capteurs assez performants pour rendre la technologie viable et efficace.

Qu’en est-il donc de la myriade de « wearable » qui souhaite voir le jour via les plateformes de crowdfunding ? Sont-ils voués à l’échec, ou surclassent-ils tout simplement les compétences d’Apple ? Affaire à suivre…