Workout ! Le coaching olympique selon Alain Bernard…

Workout ! Le coaching olympique selon Alain Bernard…

Le champion olympique de natation a inauguré en début d’année sa salle de coaching au Domaine des Grives, route de Grasse. 

Une nouvelle aventure qui commence… Plus d’un an après sa retraite sportive, Alain Bernard vit une étape importante de sa reconversion en ayant créé sa salle de coaching, « Workout – Alain Bernard Concept ».

L’objectif :

Offrir un suivi sportif et médical unique.

« L’idée nous est venue il y a plusieurs mois » indique le champion olympique du 100 m en 2008, associé dans ce défi à Nicolas Urbani et David Alaria, kinésithérapeute du sport et préparateur physique. Le but étant de partager l’expérience du coaching acquise durant ma carrière de sportif de haut niveau. On a voulu créer un espace qui réponde aux attentes d’une clientèle exigeante. Le concept est assez simple mais novateur. »

La méthode :

Cela consiste à allier sport et santé avec une démarche personnalisée. Après un premier bilan d’évaluation (fréquence cardiaque, tension, masses graisseuse, osseuse, musculaire, équilibre musculaire, tests psychologiques…), l’adhérent se voit proposer un suivi nutritionnel et un programme sportif personnalisé par un des deux préparateurs physiques présents dans l’établissement.

Un concept novateur

Pour se faire, « Workout – Alain Bernard Concept » se dote d’une surface totale de 250 m2, avec un plateau technique pour espace principal, où l’on trouve du matériel haut de gamme, notamment la gym machine Kinésis, dédié à l’entraînement. Un espace détente à l’accueil, une salle zen pour la pratique du Pilates en fin de séance, une de kiné et quatre salles de bain viennent compléter l’ensemble. Si ce suivi haut de gamme s’adresse avant tout à une clientèle aisée (près de 900 euros pour 10 séances + bilans), il vise néanmoins, par le biais de différentes formules et packs, les sportifs débutants comme les confirmés. Et même les athlètes de haut niveau. « Nous n’avons pas vocation à recevoir une vingtaine de personnes en même temps. Au maximum, on serait plutôt vers les 5/6. On parle véritablement d’une prise en charge personnalisée, avec des séances évolutives. On veut vraiment mettre en avant l’aspect à la demande. » Ainsi, si la salle peut adapter ses horaires d’ouverture selon les besoins de ses clients, le concept « Workout » est également déclinable à domicile. Et partout dans l’Hexagone, selon la demande. Une volonté d’ouverture qui résume l’ambition du projet. « On se donne un an pour juger de la réussite du concept. J’avais à cœur de démarrer l’aventure à Antibes, qui est ma ville d’adoption, où je voulais m’ancrer dans le temps. Après, si ça prend, on pourrait, à terme, ouvrir un deuxième, puis un troisième centre de ce type. C’est un sacré défi pour moi. Quand on est sportif, on est habitué à être pris en charge du début à la fin. Là, le challenge est tout autre. »

www.workout-alainbernard.com

Les dernières news a ce sujet ici